AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée d'un jeune artiste martial

Aller en bas 
AuteurMessage
Omura Hayate
Voyageur
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Race:
Royaume:
Vocation:

MessageSujet: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Mar 5 Juin - 19:49

Date d'arrivée : 4 Septembre 285 à 8h du matin

J'avais prononcé la formule en sachant ce qui m'attendait. J'avais fait le choix d'abandonner le monde auquel j'avais passé mon enfance. Je n'avais aucun regret. Mes proches, en dehors de mon grand-père, n'avaient jamais témoigné d'affection envers moi. Ils ne représentaient rien pour moi. Ma vie sur Terre n'allait m'apporter qu'ennui. J'en étais convaincu. J'ai donc prononcé la formule, mes valises en mains puis je me suis senti transporter. J'ai fermé calmement les yeux puis j'ai senti la matière du sol se modifier sous mes pieds. J'ai rouvert les yeux puis j'ai constaté que je me trouvais dans un endroit totalement différent. Je n'aurais jamais cru que la magie existait vraiment. Cependant, j'avais oublié que je me trouvais dans un monde inconnu et qui, sans doute, était différent par rapport au mien. J'étais curieux. Il n'y avait personne pour me guider aux alentours. Il fallait que je découvre les environs par moi-même.

J'ai suivi le chemin avant de tomber nez-à-nez avec un panneau indiquant deux voies. Les personnes qui m'avaient envoyé ici, avaient tout prévu. J'ai pris évidemment le chemin qui menait jusqu'à l'Académie Hysandra. J'avais appris à ne pas tenter l'inconnu et surtout, il n'était ni l'heure, ni le moment de visiter cet étrange endroit. Un soleil brillait peu à peu et montait dans le ciel. J'en ai conclu que l'on était en pleine matinée. J'ai continué ma route en observant les plaines et ses verdures. C'était un endroit magnifique. Un château se dressa fièrement devant moi. Je me suis arrêté en plein milieu du chemin. Je l'ai contemplé pendant deux ou trois secondes. Il n'avait rien d'impressionnant. J'ai soupiré un instant avant de continuer mon chemin. Peu de choses me surprenaient vraiment. J'étais dû genre à rester impassible devant des choses qui devraient être surprenantes ou effrayantes.

Le trajet avait environ duré pendant cinq bonnes minutes. J'avais l'habitude de marcher vite et de faire de longs pas sans m'essouffler directement. J'ai regardé ailleurs avant de m'arrêter instinctivement à quelques centimètres d'un portail. Ma main s'est déposé sur les barreaux. J'ai tenté d'ouvrir la grille mais elle résistait. Un grand H était placé en hauteur. Ce H était sans doute l'initial d'Hysandra. J'ai reculé de quelques pas puis je me suis assis en tailleur. Je devais surement attendre que quelqu'un vienne à ma rencontre. On me connaissait pour ma grande patience et je n'allais pas tout de suite salir ma réputation. Dans ma position, j'ai fermé les yeux puis j'ai commencé à méditer. Ce type d'exercice allait développer ma patience et mon calme. J'ai cessé d'écouter les bruits environnants puis je me suis réfugié dans mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Haskill
Professeur de Nécromancie
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Farrias
Vocation: Nécromancien

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Mer 6 Juin - 14:47



Les rayons du soleil montant se faufilèrent entre les épais barreaux de l'imposante grille de l'académie, dessinant de longues lignes noires sur le visage fermé de ce visiteur attendu, qui semblait attendre patiemment, depuis une poignée de minutes. Les yeux clos, l'adolescent semblait méditer, ce qui témoignait d'une spiritualité supérieure ou une discipline de l'esprit propre aux artistes martiaux. Lentement, la grille s'ouvrit en grinçant légèrement, ouvrant la voie vers l'intérieur de l'académie. Si le paysage extérieur de l'établissement n'avait rien d'exceptionnel, puisqu'il s'agissait simplement d'un chemin serpentant à travers une large étendue de sable et de terre, l'enceinte immédiate d'Hysandra tranchait très clairement avec l'environnement précédent. Après les grilles, le visiteur déambulait sur un chemin bordé d'arbres et de buissons entretenus. Un petit vent frais matinal se faufilait entre les troncs et venait caresser délicatement le visage des promeneurs. Cependant, il n'y avait qu'un seul promener à cette heure ci et à ce moment de l'année : le premier élève. Effectivement, l'arrivée de ce jeune homme marquait probablement l'ouverture officielle de l'académie et présageait que des centaines d'étudiants viendraient bientôt mettre de la vie à Hysandra.

Sur le chemin, malgré le soleil ambiant, quelques zones d'ombre persistaient à cause d'épais branchages. Cependant, rien n'expliquait l'apparition soudaine d'une énorme traînée de fumée noire et épaisse, qui planait de manière désordonnée à quelques mètres du sol, décrivant des courbes amples et des accélérations subites. La traînée noire survola le chemin intérieur et fondit en piquée non loin du jeune homme. Une petite détonation retentit et un nuage sombre éclata lorsque l'ombre frappa le sol. Le nuage se dissipa rapidement, au gré de la brise matinale, laissant apparaître un grand homme, d'apparence sombre et chétive, vêtu d'une grande cape déchirée ainsi que d'un capuchon qui masquait son visage. Cette silhouette vint se planter d'un pas lent mais assuré devant le nouvel arrivant avant de retirer son capuchon marqué de runes étranges. Une paire d'yeux d'un bleu inhabituel se posa sur l'adolescent, que l'homme surpassait d'une dizaine de centimètres. Après une courte inspiration, l'inconnu daigna se présenter d'une voix grave mais étonnamment douce.

«Bienvenue à l'Académie Hysandra. Je suis Jace Haskill, professeur de Nécromancie.»

Jace accompagna ses politesse d'un signe de tête appuyé. C'était la première fois qu'il accueillait un élève, et même s'il doutait de son capital sympathie et de sa faculté à être accueillant au premier coup d'oeil, il se pliait volontiers à cet exercice qui pourtant le coupait de ses recherches. Après tout, il avait promis à la directrice qu'il effectuerait toutes les taches qu'elle lui confierait, dans la mesure du possible, car c'était la condition pour utiliser les ressources de l'académie. Quoi qu'il en soit, Jace détourna le regard du jeune homme et l'invita à le suivre d'un geste de la main, avant de se remettre à marcher, les mains jointes dans le dos. N'étant pas une personne très bavarde ou particulièrement curieuse (la science et la magie mises à part), Jace se limita au strict minimum de la conversation. Malgré tout, cet adolescent était le premier élève et c'était une bonne occasion pour le professeur de tester leur état d'esprit.

«Quel est votre nom ? Et de quel royaume venez vous ?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omura Hayate
Voyageur
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Race:
Royaume:
Vocation:

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Jeu 7 Juin - 19:06

Mon être entier était enfoui à l'intérieur de mon esprit. Dans ces moments-là, je me sentais comme ailleurs. Je n'étais plus dans la réalité comme dans une dimension parallèle vide et silencieuse. Je patientais et faisais le vide dans mon esprit de cette manière. J'avais usé de cette méthode d'apaisement plus d'une fois. La première fois que je l'avais utilisé, était quelques jours après mon arrivée. J'étais énervé parce que mon grand-père s'était débarrassé de moi. C'était comme avec mon père qui n'avait plus voulu de moi. Je ne supportais pas être à l'écart. J'avais l'impression de n'être pas aimé. Je ressentais ce même sentiment lors de mon arrivée. Un moine est venu me voir, souriant. Les moines avaient la réputation dans mon temple d'être des sages. Il avait tenté de me raisonner puis de me calmer avec beaucoup de gentillesse. Plutôt que de me gronder pour mon énervement, il m'a donné cette technique de méditation pour mieux me calmer. Depuis, je l'ai toujours utilisé. Soit pour calmer ma colère, soit pour conserver ma patience.

Les grilles se sont ouvertes. Comme par magie, mes paupières se sont ouvertes immédiatement. Le bruit d'une explosion a attiré mon attention. Malgré moi, j'ai sursauté. Je n'appréciais pas avoir peur. Je m'efforcerais toujours à conserver ce sentiment. Un nuage s'est dissipé non loin de moi, dans mon champ de rayon. Intéressé mais prudent, je me suis levé en un éclair, poings en avant. Je m'attendais à toute éventualité. Mon arrivée ici pouvait très bien être un piège. Un homme est apparu de ce nuage. Il avait l'air vieux à première vue et une capuche avec des symboles brillants et étranges sur la tête. J'ai amélioré ma garde, prêt à un affrontement imprévu. Cependant, ce n'a pas été le cas. L'inconnu avait pris la parole. Étrangement, il parlait avec une étonnante douceur qui m'avait surpris. Était-ce un allié ou un ennemi ? Je l'ignorais. Finalement, j'ai décidé de l'écouter. Je me trouvais devant l'Académie et à présent, je doutais que cette académie soit un piège ou un endroit maléfique.

L'inconnu se nommait Jace Haskill. Un nom particulier dont j'ignorais la provenance. L'homme paraissait étrange et mystérieux mais pas méchant. Il se disait "Professeur de Nécromancie". Je n'aurais jamais cru qu'une telle personne puisse exister. J'avais vu des nécromanciens uniquement dans des MMORPG en tant que classe de personnage. C'était le type de classe qui permettait d'utiliser la magie et d'animer les morts pour se battre avec. Cette école avait donc des êtres aussi étranges que Monsieur Haskill. Je me suis mis droit comme un pic puis j'ai plaqué mes mains l'une contre l'autre. Je me suis légèrement incliné puis je l'ai salué dans une langue que je ne connaissais pas. Incroyable. Je savais parler japonais et un peu d'anglais mais la langue qui était sorti de mes lèvres m'était étrange. Le professeur Haskill m'avait ensuite demandé mon nom.


"Je me nomme Hayate Omura. Enchanté. Que voulez-dire par "royaume" ? La terre ? Et comment se fait-il que je parle dans une langue qui m'ait inconnu ?"

J'ignorais ce qu'était un royaume dans ce monde. Dans mes souvenirs, j'avais toujours vécu sur Terre, au Japon. Des dizaines, des centaines, des milliers de questions étaient dans ma tête. J'ai contenu mon impatience puis je l'ai suivi. J'allais tôt ou tard découvrir les réponses à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Haskill
Professeur de Nécromancie
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Farrias
Vocation: Nécromancien

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Jeu 7 Juin - 22:33



D'abord un peu déstabilisé, puis méfiant, le jeune homme avait adopté une posture proche d'un assaillant se préparant à asséner un violent coup de poing à sa cible. Son regard balaya Jace et sembla analyser son apparence physique, ce qui était probablement un moyen de savoir s'il pouvait suivre sans crainte cet hôte inquiétant. Bien sur, lorsque l'on se permet de faire une entrée en matière un peu (trop ?) théâtrale et que l'on se présente en tant que nécromancien, cela n'inspirait pas forcément la confiance, peut être même au point de faire passer un mauvais message quant aux aspirations de cet établissement, qui n'avait rien à voir avec la magie noire. D'ailleurs, pendant un bref instant, Jace pensa soumettre l'idée à la directrice de renommer son poste "professeur de défense contre la nécromancie", ce qui était plus adapté aux restrictions imposées à sa discipline magique. Quoi qu'il en soit, le Nécromant accueilli le salut du futur élève avec une immense satisfaction. Le jeune Hayate, un prénom qui ne sonnait pas comme étant originaire d'Ascadian, s'inclina respectueusement, ce qui gageait d'une future attitude droite. En tant que futur professeur, Jace interprétait ça comme un bon signe.

Hayate semblait surpris de parler ascadian, une réflexion qui laissa Jace perplexe. Cependant, ce sentiment s'envola lorsque l'adolescent mentionna la Terre. Le Nécromant lâcha une exclamation intriguée. Il ne connaissait pas ce monde, il avait seulement entendu la directrice mentionner cet univers. Seulement, tout restait un peu flou pour le mage, qui avait lui aussi beaucoup d'interrogations scientifiques et spirituelles sur ce monde inconnu. Jace dut contenir ses pulsions et se contenta de répondre d'abord aux questions du nouvel élève, en répétant le discours que lui avait donné Cassidy Herediane. Toujours aussi flegmatique, Jace reprit la parole avec une expression neutre.

«La Terre... J'aurai beaucoup de questions à vous poser Hayate. Mais pour l'heure, je vais d'abord tenter de répondre aux vôtres. J'imagine que je dois donc aussi vous souhaiter la bienvenue à Ascadian, vôtre nouvelle terre d'accueil. En ce qui concerne le langage, j'ignore à quoi il ressemble en temps normal, mais votre téléportation dans notre univers vous a octroyé la faculté de parler ascadien couramment. Bien sur, vous devriez toujours être capable d'utiliser votre langue natale, quelle qu'elle soit.»

En vérité, Jace n'en savait guère plus sur ce point. Le processus de sélection des élèves était obscur et la téléportation ne lui avait été qu'expliquées à la va vite. Néanmoins, Jace s'appliqua à aiguiller au mieux Hayate. Alors qu'ils avançaient vers les jardins, le Nécromant tenta de lui parler de la manière de fonctionner de l'académie, malgré une envie dévorante de le bombarder de questions sur la Terre.

«Au cours de vos études dans l'académie Hysandra, vous aurez l'occasion de suivre une formation complète qui vous mènera à choisir une vocation. Il y a trois vocations majeures, la voie du guerrier, la voie du mage, et la voie de la discrétion. Si vous avez été choisi, c'est manifestement parce que vous avez quelques prédispositions, vous aurez votre place ici. Quant aux règles de vie, vous en prendrez connaissance une fois installé, tenez vous en au respect et tout ira bien.»

Il n'était pas nécessaire de mentionner un élément perturbateur Drakkari en guise de référence à ne pas imiter, autant ne pas mettre le doigt sur les défauts de l'académie dans l'immédiat. Intarissable, à sa grande surprise, Jace enchaîna.

«Aussi, vous êtes le premier élève de l'Académie Hysandra, vous vivez un moment historique, j'espère que vous ne trouvez pas cela trop... Impressionnant.»

Jace ne put retenir plus longtemps son esprit avide de connaissances et le mage glissa simplement une petite question.

«Puis je vous poser une question ? Comment les terriens utilisent ils la magie ? La Nécromancie est elle mal vue ?»

Il était sérieux. Haskill ne savait rien du monde de Hayate, et avec pour seule référence Ascadian, il n'était pas aberrant d'imaginer que la magie coulait aussi dans les veines des semblables de l'adolescent. Cette question n'était qu'une parmi tant d'autres, Jace inviterai très certainement ce jeune homme à lui décrire son monde dans les moindres détails, qui sait ? Peut être que la solution à ses recherches se trouvait là bas ? Pour l'heure, Jace, dans une posture d'écoute, se contenta de prêter une oreille plus qu'attentive aux réponses du jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omura Hayate
Voyageur
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Race:
Royaume:
Vocation:

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Mer 13 Juin - 18:38

L'inconnu a pris la parole avec une expression indescriptible. Il existait des gens qui parvenaient à dissimuler leur sentiment avec autant de facilité et cela me contrariait. Je n'appréciais pas pouvoir comprendre les sentiments d'une personne que je ne connaissais pas. L'homme aux cheveux noirs a donc décidé de répondre avant tout à mes questions, surtout celle sur la langue inconnue. Donc ce qu'il appelait une téléportation m'avait mis dans le crâne une nouvelle langue nommée ascadien. Cependant, je n'étais encore surpris par une chose. La magie. La science et la technologie étaient certes complexes mais compréhensibles si l'on prenait le temps d'étudier. Par contre, la magie me paraissait si étrange et incompréhensible. Après tout, je ne venais pas de ce monde. L'arrivée étrange de cet homme, une langue qui s'apprend comme par magie et une téléportation instantanée devaient être courantes dans ce monde. J'avais l'impression d'être un étranger, de n'avoir rien à faire ici. Pourtant, cet endroit m'intriguait encore plus. J'ai ensuite prononcé quelques mots en japonais qui me venaient à l'esprit. Selon moi, je connaissais encore ma langue natale. Cela m'a fait vraiment plaisir. C'était la seule chose que j'avais encore avec moi et qui me reliait avec mon ancien monde.

Ensuite, l'inconnu m'a invité à le suivre. Tout en marchant, il a poursuivi ses explications. L'école, de la Terre, obligeait à rester assis sur une chaise et à se remplir le cerveau de données. Elle était vue par la majorité des enfants de mon monde comme une corvée. D'après les dires de mon guide, cette école était particulière. Trois branches. La voie du guerrier, du mage et de la discrétion. J'imaginais parfaitement celle du guerrier. La voie où tous les bourrins et brutes se réuniront pour apprendre le combat. Je comprenais ce qu'était la voie du mage mais je ne parvenais pas à l'expliquer mentalement. Quant à la voie de la discrétion, je ne voyais absolument pas ce que cela pouvait être. Cependant, j'ai préféré me taire pour ne pas déranger mon accompagnateur. La suite de ses paroles me frappa. J'étais le premier élève de cette académie. Il mentait. C'était sûr. Il était impossible qu'un être venu d'un autre monde puisse être le premier élève. Mais il avait bien dit "premier" pas le dernier ni le seul. Je me suis efforcé de paraître le plus impassible possible, comme si la nouvelle ne m'avait pas impressionnée.

Le professeur Haskill m'a posé une question à son tour. Je la lui devais bien. Encore une nouvelle surprise. J'étais gâté aujourd'hui.


"Sur Terre, nous ne pratiquons pas de magie. C'est une chose inconnue et étrange que l'on voit que dans des films, dans des livres ou des bandes dessinées. Etant un jeune adolescent, je n'ai vu la nécromancie que dans des films ou des jeux vidéos. Généralement, ce sont des sorciers ou des magiciens pratiquant la magie noire pour réveiller les morts. Elle est assez mal vue selon moi. Qu'est-ce que la magie et la nécromancie dans votre monde ?"

Je lui ai posé la question pour qu'il y ait au moins un sujet de discussion. Surtout que la magie m'intéressait au plus haut point. Je n'avais jamais eu la chance d'en pratiquer dans mon monde. J'espérais que cela changerait une fois que je serais dans l'académie.

EDIT : Message court mais je ne voulais pas paraître inactif. Désolé pour l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   Sam 23 Juin - 8:51

Cassidy Herediane se dirigeait d'un pas animée vers l'entrée du domaine. En effet, elle avait besoin de Jace pour trouver une solution à un petit problème et c'est donc tout naturellement qu'elle se dirigeait vers les deux personnes, ayant vu Jace partir en direction de l'entrée pour accueillir un nouvel élève. La jeune femme marchait d'un pas énergique.

La veille, elle avait reçu une étrange coupure qu'elle cachait sous la manche de sa robe et était partie voir un guérisseur sans le dire à personne pour qu'on lui produise des soins. D'ailleurs, elle n'en était pas sortie avec cette affaire et cela la rendait un peu plus vif et virulente que d'habitude, bien qu'elle gardait quand même un visage paisible et tranquille.

La jeune femme avançait, son bâton dans sa main droite, jusqu'à apercevoir le nouveau professeur et un élève au physique bien singulier. En effet, il avait des allures orientales, quelque chose qui n'existait pas vraiment sur Ascadian, du moins de connu. La valise qui était posée à côté de lui témoignait d'un individu étrange et Cassidy ne se posa pas plus de questions que ça.

*Un élève qui vient de cet autre monde... on va pouvoir en savoir plus*

Elle se dirigea vers les deux interlocuteurs et s'inclina doucement devant eux avec beaucoup de respect. Son air et son attitude étaient tout à fait paisible, bien que ses gestes étaient vifs et dynamiques, ce qui la changeait de d'habitude.

"Bien le bonjour. Je suis désolée de vous interrompre dans cette petite visite mais Jace, j'aurais besoin de vos compétences pour vous occuper d'une créature qui s'est infiltrée dans les sous-sols de l'Académie. Je pense que vous êtes le mieux placé pour faire quelque chose dans ce cas."

Jace s'inclina à son tour et après avoir donner quelques mots d'excuse envers Hayate, il s'éloigna vers le château, de son pas toujours posé et tranquille.

Restée seule avec le nouvel étudiant, Cassidy s'inclina devant lui avec respect.

"Bonjour Hayate, je suis Cassidy Herediane la directrice d'Hysandra. Veuillez m'excuser pour cette intrusion rapide mais j'avais besoin des lumières de Jace pour un cas... assez particulier"

Elle ne dit rien de plus à ce sujet et l'invita d'un signe de la main à la suivre.

"Bref ! Je vais reprendre la visite avec vous, je pense que vous devez avoir de nombreuses questions à poser comme vous n'êtes pas d'ici"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée d'un jeune artiste martial   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée d'un jeune artiste martial
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Classe] Artiste Martial
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» [RP Libre] L'arrivée d'un jeune garçon
» Journal d'un Artiste Martial...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures :: [Territoire Neutre] Académie Hysandra :: Extérieur :: Terrain d'Arrivée-
Sauter vers: