AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout à coup, Roy ... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Dim 5 Aoû - 20:42

Le 6 Septembre 285, 9h07.
Un flash de lumière de plus et un étudiant de plus, à peu de choses prés. Aussi simplement que ça, Roy venait de faire ses premiers pas sur Ascadian. Enfin simplement … si on mettait de coté l' envie dévorante que semblait avoir son petit déjeuner de remonter voir comment c'était dehors.
Le jeune homme pris appuis sur un de ses genoux, luttant contre son envie de vomir pendant quelques instants. Mais la grosse dose d'endorphine qui saturait son organisme depuis qu'il avais eut la preuve tangible que la lettre n'était pas un fake aidait beaucoup. C'est avec un sourire qu'il attendait de reprendre le contrôle de son diaphragme. Il ne s’inquiétait pas outre mesure: la téléportation donne souvent la gerbe aux non-habitués dans ce qu'il avais pu lire.

Quelques instant après, il se redressait en respirant à fond un air aux odeurs de graminées et d'herbes. C'était l'absence d'odeur d'iode qui lui plaisait le plus. Son regard se posa immédiatement sur le château de l'académie Hysandra, qui apparemment se trouvait dans une plaine, assez proche de l'orée d'une forêt. D’après un panneau, l'autre chemin menait à une ville. Vus la position du soleil dans le ciel, c'était soit le matin, soit le soir. Roy espérait que ça serais le matin, histoire d'éviter de se prendre un méchant décalage horaire dans la tronche.

Quoi qu'il en soit, ils se mit en route vers l'académie qui semblait être le plus proche ... truc aux alentours, marchant d'un bon pas malgré sa lourde sacoche.


Dernière édition par Roy Erfingi le Sam 22 Sep - 9:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Lun 6 Aoû - 13:31

Cassidy n'avait pas eu beaucoup de temps pour elle le matin. En effet la jeune directrice avait du s'occuper des tâches habituelles administratives du château avant de ressentir le besoin de venir à la rencontre de Lilly et Karine, deux nouvelles étudiantes qui avaient été placées dans le clan Mystéria. Comme Lilly semblait avoir des difficultés à orienter Karine qui était une Terrienne, la mage avait décidé d'intervenir pour répondre à ses questions plus précisément, du moins pour ce qu'elle en savait.

Heureusement ce matin, elle n'avait pas croisé Tristan, le Drakkari turbulent qui était à l'Académie bien contre son gré. Il fallait dire que la veille avait été riche en rebondissements et c'était une bonne chose que personne ne les avait surpris au passage, la directrice avait en effet de lourds secrets à cacher. On ne peut pas avoir une grande puissance sans en avoir les inconvénients qui vont avec bien entendu, ce qui rendait la vie épuisante mais il faut bien savoir s'y faire.

Non pas que Cassidy doutait des capacités de Tristan pour accueillir les nouveaux, mais comme il n'était pas vraiment... favorable à être ici, il ne faisait aucun doute que le jeune homme n'aurait pas accepté de venir à la rencontre d'un autre étudiant. Bon, il avait du accompagner une jeune fille qui s'appelait Siiri mais Cassidy ne l'avait pas vraiment interroger à ce sujet, après tout ce n'était pas le centre de leurs préoccupations en ce moment et même si la jeune mage aurait été bien curieuse de savoir comment était cette nouvelle qu'elle n'avait pas vu.

Il y avait aussi deux autres professeurs mais Jace passait beaucoup de temps à faire ses expériences sur la nécromancie et restait très discret. Quant à Nyal, elle appréciait beaucoup visiter le château et ses alentours mais ne se sentait pas encore assez confiante pour assumer la responsabilité d'accueillir un nouveau. Après tout sa vocation est voleuse, la discrétion cela la connait bien.

Donc, après avoir répondu aux questions de Karine, qui semblait fort choquée d'apprendre que la technologie cela n'existait pas sur Ascadian et était encore assez réticente à cette idée. Pourtant pour Cassidy, tout paraissait normal. En effet, la magie permettait de palier à de nombreuses difficultés même si... c'est sûr c'était moins pratique comme le téléphone par exemple. Mais on finit par s'y faire.

Alors, la jeune femme après avoir fait un tour par le réfectoire pour manger un bout, avait décidé d'accueillir le prochain arrivant, qui serait encore un étudiant. Elle fit un petit sourire tout en marchant sur le sentier qui menait à la grille. Les étudiants commençaient à prendre possession des lieux, les cours ne tarderaient pas à commencer, quand elle aurait trouvé un... enfin quelqu'un qui pouvait enseigner le combat. Elle avait pensé à Tristan mais vu tout l'intérêt qu'il portait à l'Académie... difficilement envisageable et puis elle ne savait pas vraiment ce qu'il valait pour l'instant.

La jeune femme rejeta ses mèches blondes en arrière, son bâton de haute taille et de couleur beige aux symboles mystiques tracés dessus qu'elle tenait dans sa main droite, le regard sérieux mais avec un brin de douceur pour éviter de se troubler, une robe de grande taille de couleur violette qui la camouflait bien, en plus de sa petite taille, à peine 1m56.

Elle ouvrit le portail d'un geste de la main alors que les grilles se poussèrent par magie et plissa les yeux pour apercevoir le nouveau un peu plus loin sur le trajet. La jeune femme décida de venir à sa rencontre. C'est pourquoi sa démarche était assurée et volontaire, sans vraiment s'appuyer sur son bâton et les yeux fixés sur son bâton.

Arrivée à quelques mètres du garçon, la jeune femme s'inclina doucement tout en le regardant, un sourire fin sur son visage pour le rassurer. A voir son air et son attitude, il n'y avait pas de doute qu'il s'agissait bien d'un Terrien. Les autres Terriens avaient à peu près la même expression dès leur arrivée ici, bien que cela passait par de la surprise au choc, à de l'étonnement aussi.

Le jeune garçon avait un regard un peu rêveur, peut être un peu endormi même comme si il venait de se réveiller ou qu'il était en train de se demander où il était tombé. Pour son âge il était plutôt séduisant, bien que la demoiselle n'avait plus l'âge d'être avec des adolescents. Bien évidemment, il était aussi plus grand qu'elle et cela n'avait absolument rien d'étonnant. Elle se contenta cependant de lever poliment la tête, cela faisait bizarre de se sentir petite et pourtant... pleine de responsabilités.

"Vous êtes Roy Erfingi ?"

Elle lui laissa un instant avant de répondre avant d'enchaîner sur les courtoisies habituelles pour le mettre à l'aise bien qu'il n'était pas évident de tout assimiler d'un coup.

"Je me nomme Cassidy Herediane, directrice de l'Académie Hysandra. Vous vous trouvez dans un monde qui s'appelle Ascadian, parallèle à votre Terre. Je vous souhaite donc la bienvenue parmi nous"

Cassidy se mit à sourire gentiment. Qu'on ne se trompe pas sur son attitude un peu naïve et innocente, c'était une humaine assez gentille et charmante mais capable de se défendre vaillamment quand le besoin se fait sentir. Après tout en tant que directrice, elle devait être à la hauteur des espérances.

"J'imagine que vous avez pas mal de questions à poser et je suis tout à fait disposée pour y répondre pendant que je vous accompagne jusqu'à l'Académie"

En même temps, elle se sentait rassurée d'avoir accueilli déjà quelques Terriens, cela lui permettait d'adapter et de modifier son discours afin que cela soit plus compréhensible. La jeune femme fit un geste de la main en direction du domaine qui s'étendait un peu plus loin, les grilles ouvertes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mar 7 Aoû - 13:16

Roy marchait tranquillement vers l'académie. Le chemin était agréable, mais le jeune homme supposait que c'était pour la seule et unique raison qu'il ne s'agissait pas d'un petit chemin présent sur terre mais dans une dimention parallèle du genre Med-Fan. Cette simple idée le remplissait d'un bonheur aussi simple qu'infantile. Le fantasme de vivre dans un autre monde qui se réalisait, ce genre de choses.

Alor qu'il replaçait la lanière de cuir de son sac il remarqua les grilles de l'académie s'ouvrir par magie, pour laisser passer une petite blonde habillée en magicienne. Le batôn était un peu décevant, mais au moins les archétypes n'étaient pas très différents, donc il ne serait pas trop dépaysé.
Il observa la jeune femme approcher, s'incliner et l'écouta se présenter aprés avoir affirmer d'un signe de tête qu'il était bien Roy Erfingi.
Puis, il appliqua la méthode du Mimètisme. Il s'inclina tout comme venais de le faire la directrice, en prenant bien garde de se baisser un peu plus en signe de respect, puis répondit:
« Enchanté de vous connaître. Je vous remercie pour votre acceuil. »

Il se redressa et détailla la directrice quelques secondes: Sourire presque affectueux, mais léger décalage émotionel avec l'expression seulement courtoise de son regard. Autorité par devoir et coté masculin invasif par nécésité. Vus son âge et sa taille, un complexe d'infériorité était probable. mais vus son statut, elle devais s'en servait de moteur. Bon point, et léger tic du coin droit de la lèvre de la part de Roy. D'un coup d'oeil il remarqua qu'elle ne portait pas d'alliance, mais les moeur était probablement différantes. Pas de marques au cou, peau et cheveux assez peu brillants, donc production d'oestrogène normale, donc probablement célibataire, donc confirmation. Soit cette femme vivait pour son travail, soit elle devais vivre pour son travail. Caractère complexe, trop de risque pour approfondir: rester à distance courtoise.

La directrice lui proposa de répondre a ses questions en chemin, et il accepta en reprenant sa marche même s'il n'avais pas énorméméent de questions a poser. Il se mit à marcher aux cotés de la magicienne, adaptant son pas au sien et tenant la lanière de son sac de la même manière qu'elle tenait son batôn.

« Je n'ai pas autant de questions que ça. Je pense qu'on peut les résumer en deux: Comment fonctionne l'académie? Où sont les chambres ? Le refectoire ? Comment s'organisent les cours ? Ce genre de choses. Et pour la deuxième question: Où se trouve la bibliothèque ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 8 Aoû - 12:35

Cassidy avait toujours éviter de montrer ses sentiments les plus profonds devant des individus qu'elle ne connaissait pas. C'est à dire tout le monde. Gardant une attitude tout à fait correcte et agréable mais cachant son manque de confiance ainsi que d'autres traits de son caractère pas très sympas pour les autres. Enfin, c'était une mage assez particulière, solitaire même mais qui aimait se dévouer aux autres, sans rentrer dans les détails.

Son bâton était assez classique certes, d'une couleur beige et dépassant sa tête, couvert d'inscriptions runiques lui conférant un certain pouvoir, la jeune femme en était fière car il avait été fabriqué avec le bois original des arbres du royaume Farrias, réputé pour produire le meilleur bois à des qualités magiques et surprenantes. Un bâton de qualité malgré son apparence simple.

Oh bien sûr, Cassidy aurait pu faire comme bon nombre de ses confrères, demander un bâton sur mesure beaucoup plus impressionnant, magnifique, savamment sculpté avec des ornements d'une grande beauté mais ce n'était pas son style. Son bâton témoignait de sa simplicité et sa modestie, un catalyseur qui lui permettait d'utiliser ses pouvoirs à pleine puissance quand l'occasion se présentait. Mais il était du même aspect que sa propriétaire, simple.

En marchant, la jeune mage était encore en train de réfléchir à plein de choses au sujet de son Académie pour que tout soit parfait pour les nouveaux occupants. Après tout, elle devait se soucier du bien être des autres. Il y avait cette fameuse réception pour demain qui se préparait et où tout devait être au point. Commencer à préparer les premiers cours pour les étudiants présents, elle songeait sérieusement à s'occuper de la familiarisation avec la magie, en tant qu'utilisatrice de la magie runique, c'était dans ses cordes.

Enfin, plus trop le temps de se soucier de ça pour le moment, elle se concentra sur le dénommé Roy en s'inclinant respectueusement devant lui. Même si elle était une supérieure, malgré sa taille, cela ne l'empêchait pas de respecter les coutumes d'usage, peu importe la provenance, elle n'était pas du genre à être distante.

Le garçon s'inclina un peu plus bas et la remercia pour l'accueil. Pas vraiment de surprise sur son visage, il était un peu moins étonné que les autres terriens, sûrement qu'il s'y attendait un peu ou que tout cela lui paraissait normal. Après tout l'imagination permet pas mal de choses. Dans tous les cas, il n'était pas vraiment possible d'identifier quoi que ce soit sur son visage, en fait c'était même plutôt le contraire.

La directrice lui fit un sourire rassurant, sans se douter le moins du monde qu'en fait Roy "l'analysait" un peu pour savoir à qui il avait à faire. Déjà que Jace, le professeur de Nécromancie avait réussi à déterminer certaines choses chez elle comme son côté désordonné, le conflit interne à l'intérieur de la jeune mage, c'était déjà beaucoup trop pour elle qui cherchait un peu à se cacher des autres. Mais bon, après tout là on ne voit que l'apparence.

Tant que Tristan n'était pas dans les parages, cela se passerait très bien. Car en effet, le Drakkari était le seul à percer un petit peu ses défenses et sa sécurité. Donc pour l'instant, c'était assez tranquille.

Enfin, sans s'attarder davantage, la jeune femme invita Roy à la suivre. Ce dernier marcha à sa suite et même si il n'avait pas beaucoup de questions à poser, ces dernières demandaient pas mal de discours pour Cassidy qui voulait expliquer au mieux. Cela faisait toujours plaisir de rencontrer un étudiant qui voulait connaître son nouveau lieu. Même si la lettre avait un peu expliquer certaines choses mais cela restait très vague au final.

S'appuyant légèrement sur son bâton à chaque pas et regardant l'horizon, la demoiselle fit mine de réfléchir pour bien trouver les mots. Plusieurs fois elle avait du répéter ces mots mais cela se faisait avec de plus en plus d'assurance. Après tout, elle était complètement débutante dans cette nouvelle fonction, bien malgré elle.

"La fonction de l'Académie est d'instruire et d'enseigner des jeunes venant d'Ascadian et de la Terre pour leur donner de solides bases afin de pouvoir vivre ou survivre dans ce monde en ayant la possibilité d'évoluer selon ses propres choix. La scolarité est décomposée en cinq cycles. Chaque cycle dure une année. A la fin de chaque année, des examens permettent de mesurer les capacités de l'étudiant pour perfectionner son enseignement. A part les cours qui sont obligatoires, de nombreuses activités sont mises à la disposition des étudiants aussi"

Cassidy parlait calmement, et était assurée dans son discours. Elle disait juste ce qui était nécessaire sans trop rentrer dans les détails mais Roy pouvait toujours demander un développement et elle se ferait un plaisir de parler davantage. Après tout, c'était une femme qui aimait échanger tant que cela restait d'un point de vue professionnel. Marquant une petite pause dans ses paroles, son regard dévia vers la grille qui menait au domaine assez rapidement avant de se concentrer à nouveau sur les questions de Roy.

"En ce qui concerne les chambres, elles se situent au troisième étage mais en fait les élèves sont répartis dans des espaces communs selon certains critères. A l'Académie on appelle ça des clans. Pour faire honneur aux Gardiens de ce monde, j'ai décidé de faire une répartition des élèves grâce à un objet magique qui a le pouvoir de choisir le clan pour chaque élève intégrant l'Académie. Il y a quatre clans."

Encore une fois elle ne faisait que répondre à sa question, de manière assez générale mais le jeune garçon pouvait tout à fait demander à approfondir. Peut être que cela l'intéresserait de savoir dans quel clan l'objet l'avait mis.

"Le réfectoire est situé au rez de chaussé, dans le couloir sur la gauche. Les plats sont préparés pour les heures des repas et déposés directement sur les différentes tables mais il est toujours possible de venir demander un petit encas au cas où. Il suffit juste de le formuler et cela arrive directement sur la table."

Ca aussi c'était une petite particularité de l'Académie. Cassidy faisait appel à des créatures magiques qui avaient bien accepté de s'occuper de toute l'intendance du château et elle ne les remercierait jamais assez pour tout le travail effectué.

"Pour les cours, comme je vous l'ai dis, la scolarité est décomposée en cinq cycles. Chaque année est composée de matières assez précises, de plus en plus spécialisées au fil des années, permettant de déterminer la vocation choisie par l'étudiant. La première année est surtout une familiarisation aux différentes branches et domaines proposés. Magie, combat, discrétion et général. Cela permet pour les élèves de s'orienter en troisième année dans une spécialisation qui leur plairait et en fonction de leurs compétences bien sûr. Il y a aussi des cours optionnels pour ceux qui le souhaitent."

Elle se mit à sourire doucement. Pour les adultes, c'était beaucoup de travail, une grosse organisation aussi après tout.

"Les cours n'ont pas encore commencé, mais je pense que d'ici une semaine et demi ils seront mis en place. Ah oui aussi, les cours se déroulent du lundi au vendredi, vous avez un planning qui vous attends dans votre salle commune pour la première année. Dans un petit colis spécialement à votre nom."

La jeune femme avançait tranquillement sur le chemin. Aujourd'hui encore, le temps était encore agréable, pas trop froid malgré les nuages qui venaient cacher le soleil de temps à autre.

"Voilà pour tout ce qui est général mais il y aura encore beaucoup de choses à découvrir"

Roy était resté sur des questions assez simples comme le mode de fonctionnement ou l'alimentation, ce qu'il fallait savoir pour vivre ici. Mais il n'était pas au bout de ses surprises. Même si l'imagination Terrienne mettait en place des elfes, sirènes et même des Nekos, les Drakkaris restait une race à part qui avait son petit côté original.

"La bibliothèque se situe au deuxième étage couloir de droite"

Un garçon curieux qui semblait avoir envie de mieux connaître son monde et l'entourage dans lequel il allait vivre, dans un sens ce n'était pas plus mal, il y avait énormément de choses à connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 8 Aoû - 15:05

L'ivresse de la nouveauté et l'exitation que le jeune homme avais ressentit en arrivant commençaient à se dissiper. Avant, quant il révait sa vie dans un monde du genre d'Ascadian, tout se passait merveilleusement bien. Et là, il ressentait la même frustration que sur terre.
Avec un ton légérement plus blasé, il répondit:

« D'accord. Une école relativement classique mis à part quelques commodités magiques donc. Je suppose que les salles communes sont rattachées à ces clans. Dans quelle salle commune je doit aller pour récupérer mon paquet ? »

Les mots étaient moins claquants, moins précis. Roy se demandais ce qui lui arrivait, pourquoi la frustration revenais ? Il s'imaginait déjà dans la bibliothéque, en train de se remplir la tête avec les moindres détails de l'histoire de ce monde. Il s'imaginais dans la salle commune, ouvrant méticuleusement la boite et analysant son contenus. Il avait déjà envie d'y être.
Et puis il comprit.
Cette sensation, cette frustration, c'était de l'ennui. Il pensait vite, donc il s'ennuyait vite. La seule différance entre Ascadian et la terre, c'est que sûr terre il n'y avais rien de vraiment interessant. Alors qu'ici…

Ses pensées allaient très vite, et le temps qu'il réalise cette état de fait et qu'il formule sa phrase, seulement quelques secondes venaient de passer. Mais c'était suffisent pour que le ton blasé disparaisse.
« Dites, a propos de cet univers, quel est le degrés de découverte du monde sur une échalle de 1 a 10, 1 étant un nouveau monde et 10 étant la Terre ? »

Roy avait l'impression que son esprit fonctionnait bien plus vite sur Ascadian. Peut être la nouveauté, la curiosité, l'interet où peut être même la magie qui infusait l'air. En tout cas, et ça ne lui était aps arriver depuis longtemps, quelquechose éveillait son interet.
Il accéléra très légérement le pas, de façon inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 8 Aoû - 22:38

Alors pour commencer, il ne faisait pas ça parce qu’il se souciait des élèves. Enfin un peu. Mais en fait ce n’était pas pour ça… enfin juste un tout petit peu.
Tristan était comme… toujours, sur le terrain d’entraînement. Une surprise ? Certainement pas. Il y passait plus de temps que dans n’importe quel autre endroit de l’Académie.
Si sa remise en forme était nécessaire du fait de son… arrêt momentané lui ayant coûté pas mal d’adresse et surtout d’efficacité dans la rigueur de ses techniques de combat, une autre raison était venue à bout de ses précédentes convictions.

D’accord, il admettait que cette école était quand même une bonne idée, qu’elle permettrait à beaucoup de jeunes de choisir. Les y faire entrer à seize ans au lieu de douze était également très stratégique. Laisser passer le début difficile de l’adolescence, près du foyer parental réconfortant, les laisser aider lesdits parents et mûrir était une excellente idée. Ils n’en seraient que d’autant plus investi dans leurs « études » et surtout auraient peut-être déjà une idée de leur future vocation.
Oui… c’était une bonne idée. Si au départ, il avait décidé d’ignorer un maximum les élèves, enseignants et autres, excepté bien évidemment les jolies filles attirant son regard, c’était un peu différent désormais.

La cause en était une jeune Drakkari au caractère franchement bien trempé… pour ne pas dire tout à fait insupportable mais qui semblait… au moins dire ce qu’elle pensait. Et qui s’était tout de même, avec lui, montrée correcte, du moins après avoir compris que se la jouer garce ne lui ferait ressentir que mépris et désintérêt.
Elle s’était intéressée à ce qu’il faisait, à ses entraînements, elle voulait devenir plus forte. Loin de prendre la grosse tête, Tristan s’était souvenu que l’entraînement aux techniques de combat était dans le programme de l’Académie… Et que même si la jeune directrice faisait un excellent travail et s’investissait énormément- trop- pour son école, eh bien niveau camp, terrain d’entraînement… elle ne pourrait jamais avoir son expérience.

C’est pourquoi il avait commencé à bricoler quelques ateliers permettant au départ sa propre remise en forme, mais qui serviraient à d’autres derrière. Donc… non, il ne faisait pas ça pour elle mais… bon voilà quoi !
Un dessin rapidement tracé du bout d’un bâton au sol lui servait de croquis. Croquis si subjectif qu’il était difficile d’en saisir l’envers et l’endroit d’ailleurs mais ça ne semblait pas lui poser de problème.
Pourtant… sa construction semblait avoir décidée de lui faire une scène de ménage plutôt violente.
Cela ressemblait fortement à une catapulte pour la simple et bonne raison que s’en était une… bien que miniaturisée comparée à celles utilisées pour assaillir un château et surtout… plus complexe, dont l’intensité du coup pouvait être calibrée. Son idée ? Installer une massue au bout lorsqu’elle ne servirait pas dans sa principale fonction : catapulte, afin de simuler l’attaque d’un troll… connus pour leurs coups incroyablement rapides et verticaux. Bon… il faudrait régler pour ne pas évacuer plus de morts que de blessés, mais c’était une idée à travailler.

Seulement alors qu’il était tranquillement en train de travailler dessus avec un grand sourire plutôt fier, impatient de la tester, Tristan avait tendu la chainette, la maintenant à un crochet solidement ancré dans le sol. Il n’y avait aucun risque que cela lâche et heureusement vu où il se trouvait… Aucun risque si un sanglier…ou un truc du genre… qui ressemblait plus d’ailleurs à un éléphant de mer miniature croisé avec un putois terriblement poilu, l’odeur avec, n’était pas apparu. Depuis tout le temps qu’il s’entraînait, le jeune homme n’en avait encore jamais vu et il grimaça en plissant le nez, l’odorat sensible. Apparemment sa grimace ne plut pas et la bestiole renifla sèchement en grognant, se jetant sur le crochet qui devait lui apparaître comme un terrible adversaire… relativement immobile.

Tristan écarquilla les yeux et eut juste le temps de bondir sur ses pieds sur la branche principale, aussi appelée verge selon les termes techniques mais ça il n’avait pas trop le temps d’y penser, sur laquelle il se tenait en équilibre juste avant, essayant d’arriver jusqu’à la cuillère avant qu’elle ne se mette en mouvement, évitant de ce fait de finir… castré. Un claquement sec retentit, assez semblable à un bruit de détonation… alors qu’il décollait littéralement du sol. Enfin… il n’était pas vraiment au sol non plus. Mais disons qu’il n’avait pas été assez rapide.
Etait-ce la terreur ou son honneur qui l’empêchèrent de hurler à cet instant ? Bonne question. Ou alors…parce que c’était vraiment grisant comme sensation.

En tous les cas, heureusement que la catapulte n’était ni très puissante, étant donné son poids, ni trop calibrée pour lancer en hauteur.
Il ignorait bien sûr que Cassidy était en train d’accueillir un nouveau, même s’il avait vu, sans s’en préoccuper, qu’un nom était inscrit sur le panneau des arrivés. De toute façon, ce n’était pas son problème.
Si le jeune terrien possédait une imagination débordante et connaissait déjà quelques races…recensés chez les habitants de la Terre, il avait dû entendre parler des dragons. Alors ce qui traversait à cet instant, pas vraiment le ciel mais disons l’espace au-dessus d’eux n’était pas un dragon, même s’il en descendait plus que certainement… surtout que l’évolution l’avait dépourvu d’aile, l’atterrissage n’était donc pas du tout le même.

Et pourtant, honneur en marche encore une fois, Tristan se retrouva, fortement surpris, mais ça il ne l’avouerait jamais, sur ses pieds après une réception impeccable dans une roulade… et tout proche de la jeune mage et du nouvel arrivant.
Apparemment… il avait traversé un arbre au passage étant donné ses cheveux flamboyants pleins de feuilles et quelques légères griffures sur ses joues.

Le jeune Drakkari grogna en se retournant, contre son calibrage mais surtout la bestiole qui allait finir en pot-au-feu et s’arrêta en voyant… eh bien qu’on avait assisté à son… entrée théâtrale. Pourtant il les avait vus hein ! Mais bizarrement il pensait atterrir plus loin. Etrange ça. S’il connaissait assez Cassidy pour savoir qu’elle porterait comme toujours une robe hyper couvrante et un air solennel et poli au combien exaspérant, le nouveau lui, sortait de l’ordinaire. Tristan pencha légèrement la tête sur le côté, comme toujours, curieux ça… Il avait un air différent de l’autre petite terrienne… Et les yeux vraiment brillants. Ah… lui il était content d’être là. Vraiment curieux.

- Hum… Salut.

Il se tourna vers Cassidy, nullement troublé par la jolie directrice même si un sourire taquin vint immédiatement étirer ses lèvres.

- Je sais que c'est un fantasme général de voir un beau mec voler vers soi mais... me regarde pas comme ça. Non, je ne cherchais pas à m’évader… même si c’est une idée intéressante.


Il se frotta le cou puis les cheveux pour se débarrasser des feuilles, torse nu comme… tous les jours en fait, avant que ses yeux ne se perdent dans le vague.

- Très intéressante…

Se tournant de nouveau vers le jeune Roy, il le dévisagea, pas le moins du monde gêné et se retourna vers Cassidy en poussant un soupir.

- Il a pas l’air d’ici celui là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 20:11

Tout se passait relativement bien jusqu'à ce que Cassidy évoque l'organisation de l'Académie. Cela semblait moins intéressant pour Roy qui se fit moins précis dans ces questions. Pour lui c'était simplement une école classique avec quelques aménagements magiques.

La jeune femme haussa un sourcil, ce n'était pas ce qu'il attendait ? Bon après tout elle ne savait pas comment ça fonctionnait chez les Terriens mais une chose est sûre, ce n'est quand même pas du même genre. Sheyla, une autre terrienne lui avait dit un peu comment ça fonctionnait sur terre, du moins, le système scolaire américain. Déjà les matières ce n'était pas la même chose et puis, il y avait peut être un truc dont la jeune femme était sûre qui n'était pas sur Terre, c'était les missions confiées aux élèves par les habitants de Glindel même si cela se résume à des petits services.

Roy demanda dans quelle salle commune il devait récupérer son colis et Cassidy le regarda un instant, réfléchissant au clan qui lu iavait été attribué. Puis un sourire éclaira son visage alors qu'elle continuait sa marche.

"Le clan Mystéria"

Elle avait l'intention d'utiliser un peu de magie pour lui faire une démonstration de ce qu'on pouvait faire dans ce monde, cela pouvait être intéressant de lui montrer quelques petits sorts pour vraiment lui monter la différence avec la Terre mais cela ne fut pas nécessaire puisque Roy lui posa une question assez particulière tout en accélérant le pas.

Ils venaient de dépasser les grilles qui se refermèrent derrière eux et Cassidy se mit à réfléchir avec attention à la question de Roy. La façon dont il l'avait formulé était étrange et la jeune femme se caressa doucement le menton tout en cherchant une réponse valable.

"Je ne sais pas comment répondre directement à votre question sur une échelle graduée. Cependant, pour les Ascadiens et d'après les données de nos cartes, nous connaissons à peu près l'étendue de ce continent uniquement. Nous ne sommes jamais allé plus loin que les côtes et il y a une autre partie de ce continent qui résiste à toute exploration. "

A vrai dire, Cassidy avait beaucoup exploré ce continent de long en large, avait vu beaucoup de choses pendant ses voyages, visiter de nombreux lieux mais elle serait bien incapable de dire qu'elle connaissait avec précision toutes les zones de ce continent. Ces voyages datent du temps de sa vie d'aventurière qui remontait à plusieurs mois de cela avant qu'elle soit appelée à occuper la fonction de directrice.

Cependant, elle n'eut pas le temps de s'étendre davantage puisque un phénomène non identifié au départ s'approcha d'eux de part les airs à toute vitesse. Un éclair rouge... bien connu pour elle. La jeune femme ouvra lentement la bouche, ses yeux s'écarquillant sous le coup de la surprise de ce drôle de visiteur.

Le Drakkari avait le dos tourné, des herbes sur ses cheveux rebelles rouges comme si il s'était amusé à voler. Pas du tout gêné ni troublé, le jeune Drakkari avançait dans leurs direction tout en les saluant.

*Par tous les dieux ! Qu'a-t-il encore inventé ?*

Depuis la confrontation avec Lilly, Cassidy avait décidé d'être un peu plus sympa avec le Drakkari, quand il ne la cherchait pas directement bien sûr, même si il se permit une petite phrase sur un homme volant. Elle se contenta de hausser les épaules quand il parla d'une évasion et que ce n'était pas le cas, pas vraiment inquiète là dessus.

"Heureusement que tu n'es pas passé derrière le mur, il y a des protections qui ne t'auraient pas fait du bien..."

Il dévisagea alors Roy sans la moindre gêne, constatant qu'il n'était pas d'ici. La jeune femme lui lança un petit sourire.

"Bien vu, c'est un Terrien. Roy, je te présente Tristan... un... Drakkari. Il s'occupe de... heu... rénovation dans le château et les tâches un peu physiques. Ah aussi, c'est un guerrier"

Elle essaya de se maintenir convenablement, même si elle savait très bien que la raison de la présence de Tristan dans l'Académie était bien particulière mais ça... ça devait rester entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Sam 11 Aoû - 12:57

La petite liste mentale des recherches que Roy voulait faire s'allongeait un peu plus. A l'histoire et la géographique connus d'Ascadian ainsi qu'à la situation géopolitique et sociale s'ajoutait les clan Mystèria, et de fait les autres clans, et de fait le fonctionnment et l'histoire générale de cette académie. A la réflexion, il allait devoir trouver une bonne méthode de travail pour avoir le temps de potasser tout ça avant le début des cours … Il se promis de potasser un peu les bouquins de magie avant de commencer, juste au cas où.

Il s'apprétait à prendre congé pour se diriger vers la bibliothèque, maintenant qu'il était dans les murs de l'académie. Mais il fut interrompu dans son mouvement par le mec aux cheuveux rouges qui volait mal.
Il laissat l'impromptu demander qui il était, et il laissa la directrice répondre et le présenter. Avant de répondre, il jetta un petit coup d'oeil du bout des pieds au haut des cheuveux rouges du dit tristant.
« D'accord. Enchanté Tristan. »

Il ajoutat un petit sourire poli, puis repris à l'attention de la directrice:
« Bien, si nous en avons fini avec les informations importantes, je pense que je vais prendre congé. Je vous souhaite une bonne journée Mademoiselle Herediane. » Il se tourna vers le Drakkari pour ajouter à son adresse avec un léger signe de tête: « Tristan ».

Et sur ce, il repris son chemin vers l'académie et la bibliothèque. Il était impatient de passer à autre chose. L'arrivée ne s'était pas trop mal passée si on en croyait la grande partie des histoires comparables qu'il avais pu lire, où écrire.


Dernière édition par Roy Erfingi le Mer 15 Aoû - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Dim 12 Aoû - 20:28

(HRP : Vient à peine d'arriver et ça s'éclipse déjà à la bibliothèque :p on ne va pas te laisser partir aussi facilement Twisted Evil )

Alors que la jeune femme semblait un peu gênée par l'arrivée très peu... discrète du Drakkari, elle fut assez surprise de constater que malgré la présentation de ce... enfin cet habitant de l'Académie, cela n'attirait pas plus que ça le jeune Roy, sûrement déjà la tête dans les nuages ou en train de réfléchir à autre chose.

Si il avait pris la peine d'analyser Cassidy dès son arrivée, ce ne fut pas le cas du Drakkari. Et pourtant, étant une race totalement inconnue sur terre, il aurait été plutôt logique que Roy se demande ce qu"était un individu aux cheveux rouges, à l'allure de... colosse qui rendait la directrice encore plus naine qu'elle ne l'était déjà et qui semblait arriver dont ne sait où par la voie des airs.

Pourtant, la jeune mage savait bien qu'il n'avait pas pu utilisé la magie pour arriver jusqu'ici ce qui lui fit froncer doucement les sourcils alors qu'elle se mettait à réfléchir alors que Roy se contenta de formuler une phrase à l'usage de Tristan. Pendant ce temps, la demoiselle se toucha le menton d'un signe de main, comme si son cerveau carburait à grande vitesse. Ah pour ça il allait l'entendre ! Non mais quelle idée lui était parvenue cette fois ci ?

Alors que Roy parlait de son intention de s'absenter, la jeune femme cligna lentement des yeux et se tourna vers Tristan. Au départ, elle n'avait pas calculé que le jeune garçon avait l'intention de faire le reste du trajet et bien... seul ! Quel pressé il était ! Enfin pour l'instant elle s'occupait plus du Drakkari.

Comme elle avait une fâcheuse tendance à vouloir comprendre pourquoi et comment il avait atterrit jusqu'ici et d'ailleurs la réponse la surprendrait fort bien, la jeune femme le regarda d'un air un peu surpris.

"Une minute... Comment tu as fait pour atterrir ici si tu n'as pas utilisé la magie ?"

Ce que Roy pouvait quand même constater, c'est que Cassidy tutoyait Tristan alors qu'elle vouvoyait le jeune garçon. Une telle marque de familiarité à son égard pouvait signifier qu'ils étaient quand même assez proches pour en venir à cette élocution. En plus d'en apprendre sur le monde Ascadian, Roy allait apprendre à connaître ses habitants. Oh peut être que Jace lui ferait un peu plus d'effet.

La jeune femme n'eut pas le temps de parler plus à Tristan qu'elle voyait déjà Roy s'éloigner au loin. Cassidy ouvrit un peu plus les yeux et seul Tristan pouvait le voir, apparemment elle n'était pas très réceptive à l'idée que Roy "s'échappe" déjà. Quoi c'était le Drakkari qui lui avait fait une forte impression ?

"Non mais... il a pas l'air d'être vraiment... choqué d'être ici. C'est comme si... il avait toujours voulu être là. Les Terriens sont bien bizarres... tu ne trouves pas ?" marmonna-t-elle en regardant Tristan.

"Pourrait y avoir un gnouf qui saute d'un buisson, il ne réagirait même pas. Et bien... heureusement qu'il n'a pas atterrit dans les zones hostiles d'Ascadian..."

Elle ne termina pas sa phrase mais cela montrait bien que la jeune femme se souciait quand même de la sécurité de ses futurs élèves. Bon, Roy avait du voir que ce domaine semblait être bien protégé, entouré par un grand mur et même si il ne les voyaient pas, des runes de sécurité étaient disposées un peu partout mais quand même ! Un Terrien qui avance sans crainte.. Jamais vu ça encore.

La jeune femme rattrapa rapidement Roy. Et oui, tout n'allait pas se passer comme prévu, il y avait toujours des petits imprévus. Son regard était un peu plus sérieux et elle toussota légèrement, souhaitant un peu le "réveiller".

"Hum... Et bien je vois que vous prenez rapidement vos marques. Je comptais vous accompagner jusqu'à l'aile Mystéria mais vous pensez peut être vous débrouillez tout seul ?"

Elle lui avait dis l'étage certes, mais chaque entrée de clan est un peu camouflée. Une petite originalité encore. Si il voulait vraiment découvrir par lui même sans se heurter à des pans de mur, peut être devrait-il l'écouter même si elle lui sortirait plutôt une phrase floue pour qu'il cherche par lui même si c'est ce qu'il voulait. A moins que Karine ou Lilly passent dans le coin. Les deux jeunes filles avaient intégré Mystéria récemment.

"Pour être franche, je suis assez surprise par votre air décontracté. De tous les Terriens qui sont arrivés ici vous êtes le seul à ne pas montrer le moindre étonnement face à ce nouveau monde"

Elle repensait à Karine qui ne jurait que par son matériel... technologique. Le choc qu'elle avait eu lorsqu'elle avait appris que ça ne marchait pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mar 14 Aoû - 20:02

Voler, un vieux rêve n’est ce pas ?
Plus ou moins, l’atterrissage bizarrement n’est jamais vraiment… prévu dans ce rêve. Fort dommage d’ailleurs. Car souvent il finit en crash plutôt… intéressant.
Tristan avait décollé du sol et pour être honnête, il avait eu la trouille. Mais hors de question de se ridiculiser d’une manière ou d’une autre, et certainement pas en hurlant de surprise et de terreur.
Comble du hasard et de l’ironie, son atterrissage, tout de même moins chaotique que ce qu’il imaginait, se fit près de la jeune directrice et du nouvel arrivant.

Il s’était redressé comme si c’était parfaitement habituel, chassant négligemment les feuilles de ses cheveux comme si de rien n’était et… en oubliant plusieurs au passage, qui lui donnaient d’ailleurs un air plus ébouriffé que d’ordinaire.
Et comme toujours avait lancé une phrase sortie d’on ne sait trop où à son souffre-douleur en chef, la petite directrice.
Eyh ! Ce n’était quand même pas sa faute si elle le regardait avec des yeux de merlan frit !
Enfin bon, pour sa défense, elle avait quand même une lueur plus inquiète, surprise, que mécontente dans les yeux, tant mieux il n’avait pas l’intention d’assister à un sermon !

Jaugeant du regard le jeune homme, Terrien apparemment, qui venait d’arriver, Tristan fronça les sourcils. Maigrichon le gamin. Il n’allait pas choisir la voie des armes, si ? Enfin bien sûr rien ne l’empêchait de se lancer dedans même s’il risquait de se prendre pas mal de dérouillées de gars plus costauds que lui au début, mais chacun était là pour apprendre. Non, en fait, ce qui gênait plus le Drakkari, c’était le fait qu’il avait cette lueur dans les yeux, un peu la même que Cassidy quand elle était jeune. Ce garçon deviendrait probablement un mage. En tous les cas la magie l’attirait, c’était indéniable.

Mais effectivement, c’était très surprenant et difficilement imaginable, mais le garçon ne semblait franchement pas surpris d’être ici. Son air pouvait sembler rêveur, visionnaire, tout simplement celui de quelqu’un qui atterrirait dans un monde… où il aurait dû naître tout naturellement, n’étant pas fait pour la Terre. Pour Tristan il avait plutôt l’air assez vide et idiot mais après, les apparences étaient trompeuses. De toute façon, il se désintéressa de lui presque aussitôt après que Cassidy les eut présentés et qu’il ait fait un geste du menton pour sa part vers le Terrien pour le saluer.
Ah ben… en tous les cas, rencontrer de nouvelles espèces n’intéressait pas le nouveau.

Cassidy lui parlait et il tourna la tête vers elle, lui faisant un grand sourire désarmant en laissant entrapercevoir ses canines avant d’hausser les épaules comme s’il se désintéressait de ce qu’il allait dire. Il s’était un peu rapproché d’elle et pour sa part n’était nullement surpris par le tutoiement, comme si c’était parfaitement normal, même s’il répondit de même en fait. D’ailleurs, il avait failli commenter la « fonction » au sein de l’Académie qu’elle lui avait donné mais finalement n’en avait pas pris la peine.

- Déstresse princesse… j’ai juste eu un petit incident avec la catapulte que j’ai fabriquée…


Il la vit agrandir les yeux et rit gentiment.

- Oh c’est bon, elle est pas bien grande ni dangereuse. Par contre, la bestiole qui m’a fait valser va finir en carpaccio !

Ah oui, c’est vrai que c’était à cause de l’espèce de… gibier qu’il avait décollé. Enfin bon, tant que ce n’était pas un élève il pouvait bien le découper en morceaux, non ?
Roy s’éloigna d’eux comme s’il se désintéressait totalement de leur discours, et décidant apparemment d’évoluer seul dans l’établissement. Cassidy parla et Tristan fronça les sourcils.

- Bien sûr qu’ils sont bizarres… tu t’attendais à quoi hein ? Tu crois que si je me planque dans un buisson et que je lui saute dessus avec une grosse massue en tapant…pas trop fort… je le surprendrai là ?


Il fit un sourire en lui tirant la langue avant qu’elle n’ait le temps de lui faire une tête de six pieds de long ou de l’arrêter en le traitant de dingue. Bouaf, pour lui, ils étaient tous bizarres de toute façon. Sauf qu’elle le planta littéralement là pour aller rejoindre le jeune Terrien à l’air rêveur… ou idiot.
Tristan grommela et lui emboîta nonchalamment le pas en soupirant, venant se placer derrière elle, très grand c’est sûr, par rapport à la petite mage.

- Peut-être qu’il y a aussi une espèce de magie sur Terre… et que donc il n’est pas trop surpris. Une magie pas partout sur leur… continent ou planète donc dont tout le monde n’aurait pas conscience, connaissance…


C’est ce qu’il avait dit alors qu’elle exprimait encore, cette fois envers Roy, sa surprise de le voir si à l’aise. Au final, il n’avait pas tort… même si la magie en question… était celle des livres tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 15 Aoû - 11:40

Roy se retourna poliement quant la directrice l'interrompit dans son mouvement, mais ses yeux n'avaient pas la politesse de son visage. Il n'aimait pas trop qu'on perturbe le programme qui se déroulait dans sa tête. Pour ce qui est des chuchotements dans son dos, il était habitué même si ça le renvoyait à des souvenirs moyennements agréables. Il avait apprit à ne pas faire payer des gens pour les actions des autres, mais pas a ignorer l'influence émotionelle des souvenirs.
Il se planta devant la directrice, qui apparament ne le laisserais pas vaquer à ses occupation avans d'avoir eut une explication. Et bien soit, elle allait en avoir une.

« Bah j'ai pas vraiment de raisons d'être étonné, j'ai mit à jour le concept de Noosphére. »
Le jeune homme se détentit un peu quant il remarqua le regard serieux de Cassidy. En son for intérieur, arriver à surprendre un archimage avais toujour été un de ses grand rêves. Il continuat donc à s'expliquer, entouiaste comme un gamin le jour de Noël. Enfin, intérieurement. Extérieurement il avais toujours cette expression pierreuse un peu déroutante.
« Je veut dire, prenez Ascadian. C'est un monde relativement peu suprenant dans les multivers connus: Un sol, un ciel, des humains et Abhumains, de la magie, un système céléste sur le même modèle … Classique. Si on le compare aux autres univers de Fantasy, genre Greyhawk ou une version un peu modifiée de Faerune, on se rend compte qu'il s'agit d'un univers de fantasy qui ne ferais pas vraiment tâche dans un bouquin. Je m'explique ça en supposant un Multivers englobant au moins la Terre et Ascadian, mais avec une Noosphére commune, un peu comme le plan Astral de D&D … Ouais, en fait totalement comme le plan Astral de D&D maintenent que j'y pense. Enfin bref. L'inspiration des ecrivains en deviens assez facile à définir pour ce qui est de la génèse d'univers imaginaires: C'est tout simplement des idées venants d'une autre partie du multivers. Du coup, c'est assez facile de déduire des romans et lègendes présente sur terre le fonctionnement d'Ascadian, puisque c'est les faits d'Ascadian qui inspirent les écrivains de la terre. Il suffit d'evacuer les embelissements et les liscences poètiques, déduire quelques trucs, et c'est bon. »
Ça y est: Roy commençait à s'amuser.
« L'école, par exemple. C'est une idée qu'on retrouve dans beaucoup d'histoires, nottament dans le travail d'une certaine J.K. Rowling, je sait pas si vous avez entendu parler. Si je prend les clans, que je les compare aux Maisons et que je déduis un peu ce que le clan Mystéria pourrait inspirer en me basant sur le nom, je tombe sur une maisons qui pose des énigmes à ses membre pour les laisser entre dans la salle commune. Je suppose que c'est la même chose, et j'ai pas besoin de plus de précision. Je suis plutôt bon avec les énigmes. Bien sûr, je pourrais demander histoire d'être sûr, mais franchement je trouve ça bien moins marrant. Donc oui, je pense que je peut me débrouiller tout seul. »
Il reprit sa respiration.
« Sinon, pour ce qui est de Tristan: Vus qu'il devrais s'être pété une truc à cause de la chute je suppose qu'il n'est pas humain à 100%. Vus les Cheuveux rouges et les crocs, je dirais Demi-Dragon ou Demi-Démon. Plus demi-dragon vus le comportement général et les yeux. Dans ce que j'ai lus ils sont cencé avoir des écailles, mais j'ai toujour trouvé ça assez illogiques. Vus que pour qu'un dragon puisse concevoir il doit prendre forme humaine, c'est assez peu logiques que la progéniture hérite de trait draconiques "Evident" (Il marquat les guillemets avec ses doigts) comme des écailles où des ailes. »

Roy toussota un peu pour dégager sa gorge enrouée par sa longue tirade. Il regarda Cassidy, puis Tristant, puis il reprit encore un fois:
« Ouais, donc du coup, j'aimerait bien passer à la bibliothéque pour vérifier cette théorie donc. Et comme on avais l'air d'avoir fini … voilà. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Lun 20 Aoû - 19:49

Cassidy avait décidé d'interroger Tristan au sujet de cet étrange atterrissage pour le moins surprenant. Mais la réponse du Drakkari l'était encore plus. Et les yeux de la jeune femme s'agrandirent alors qu'il sortit sa petite phrase, tout simplement comme si c'était tout à fait normal ce qu'il venait de faire. Une catapulte ?! Pourquoi faire ? Il n'avait pas l'intention de s'éjecter de l'autre côté du mur quand même ?

Apparemment pas, car Tristan lui avait bien dit que ce n'était pas son objectif. Il ajouta que la créature avait sûrement fini en une sorte de viande et Cassidy fit une petite grimace en imaginant les "restes" de cette bestiole qui avait sûrement déclenché un quelconque mécanisme. La mage se gratta la tête puis fixa l'horizon, avant de regarder Tristan, puis leva les yeux au ciel, faisant mine de réfléchir.

"Hum... Faudra qu'on discute un peu plus précisément de ça plus tard..."

Cela l'intriguait de savoir ce que Tristan mijotait. Après tout quel intérêt de construire un tel engin avec les moyens du bord ? Non il avait certainement une idée bien placée derrière la tête. Mais ça, elle ne pouvait pas lui demander tout de suite puisque le jeune Terrien s'était déjà éloigné et que Cassidy s'adressait à Tristan, perplexe, tout en suivant du regard le jeune adolescent qui continuait sa route tranquillement.

Tristan répliqua quelque chose d'assez absurde mais cela fit rire intérieurement la jeune femme qui appréciait sa remarque. Au moins il avait le mot pour rire. Elle l'imaginait derrière se planquer derrière un buisson tout en sortant les crocs avec une massue en faisant une grimace assez drôle.

La jeune femme lui jeta alors un regard assez complice puis mit son doigt sur sa bouche comme si elle essayait de regagner un semblant de sérieux et qu'il ne fallait peut être pas se permettre d'effrayer le jeune terrien dès son premier jour sur Ascadian. Puis elle se tourna et rejoignit Roy tout en discutant avec lui le long du chemin, loin de là l'idée de le laisser partir tout seul.

Tristan leur emboîta le pas et émit une hypothèse sur le monde des Terriens. Cassidy l'écouta tranquillement. C'était peut être possible et elle avait l'impression qu'il s'y intéressait un peu... à cette Académie quand même. Puis la jeune mage chassa de son esprit ce genre de choses pour se concentrer uniquement sur Roy.

Loin de là l'idée que les chuchotements étaient mal perçus, enfin il faut dire aussi que la mage n'avait pas l'habitude de réagir avec ce type de personne. Ou du moins... elle n'avait jamais été directrice par le passé alors c'était évident qu'elle ne connaissait pas la meilleure façon de faire ou de réagir. Roy réagit assez étrangement car si il se retourna, il ne la regarda pas.

En fait, elle avait pensé continuer de marcher tout en discutant tranquillement, c'était toujours plus agréable mais apparemment ce n'était pas dans les options de Roy qui décida de se planter devant elle tout en tenant un discours pour le moins assez surprenant alors que Cassidy l'écoutait avec attention pour mieux le comprendre.

Déjà à sa première phrase elle était un peu perdue. Noosphère de quoi ? Gné ? C'est quoi qu'il racontait là ? Elle resta assez neutre. Ce genre de garçon ne se laissait pas surprendre facilement d'après ce qu'elle avait vu comme si rien ne l'intéressait, rien ne l'étonnait. Alors elle resta sérieuse et campée sur place, rapprochant sa deuxième main de son bâton pour le tenir à deux mains tout en l'écoutant. De plus, ce n'était pas dans ses habitudes de montrer ses émotions ou expressions.

Elle ne comprit pas tout le début mais seuls quelques petites choses retinrent son attention. Les mondes imaginaires, les écrivains, les légendes et faits d'Ascadian. Etrange tout cela... La jeune mage passa une main dans ses cheveux tout en regardant avec attention Roy. Mais quel était donc ce jeune qui semblait en connaître énormément pour son âge ? Comment c'était vraiment sur terre ?

Ensuite, il cita une personne qui s'était inspirée des clans. Bah après tout Cassidy n'avait pas inventé la poudre de perlimpinpin. Il était évident que d'autres personnes avaient eu le même style d'idées. Cela pouvait arriver effectivement. Pour cette raison on peut avoir de la concurrence, des rassemblements d'idées, des choses comme ça. Sauf que même si sa déduction pour le nom du clan était bonne au sujet des énigmes, il avait oublié une petite partie mais ça il le savait, pas vrai ?

Roy finit par parler de Tristan, estimant qu'il était soit un demi dragon ou demi démon. Aïe ! Mauvais pour le Drakkari qui n'allait peut être pas apprécier être comparé à un demi démon ! Chez beaucoup d'habitants d'Ascadian, les pactes avec les démons restaient tabous tout comme leur présence. Seuls les mages de la faction des Kaärs étaient assez fou pour invoquer des démons.

Bon il n'avait pas tout à fait tort, le Drakkari descendait des dragons. Enfin c'est ce qui était raconté, après on ne connaissait pas suffisamment de Drakkaris pour justifier cette théorie surtout que même si ceux ci étaient très fiers de leurs origines, restaient assez vagues quand même. La jeune femme se caressa doucement le menton alors que Roy termina sa tirade. Ouah... Et bien... Bavard tout à coup.

Cassidy le complimenta tranquillement tout en jetant un coup d'oeil à Tristan pour voir si il n'aurait pas une action un peu... impulsive. Enfin Tristan était tellement surprenant qu'il était impossible de deviner à l'avance ses actions. Elle se mit cependant à sourire en direction de Roy.

"Très bon esprit d'analyse Roy."

Elle fit une petite pause et fixa un instant l'horizon. Le garçon avait demandé à vérifier ses théories à la bibliothèque. Nul doute qu'il apprendrait sûrement beaucoup de choses. Il semblait le genre de garçon appliqué qui se concentrait beaucoup sur la théorie, en revanche pour la pratique, il n'avait pas l'air très vif.

"J'imagine que vous savez aussi qu'Ascadian est un monde en mouvement constant où il faut savoir s'adapter rapidement en fonction de la situation. Les environnements changeants, la migration de certaines espèces. Les alliances et les trahisons, reconnaître ses amis et ses ennemis. Mais je pense que tout cela, vous en êtes parfaitement conscient n'est-ce pas ?"

Cassidy était une mage et Tristan un guerrier. Deux Ascadiens de talent qui avaient voué leur vie à une vocation à la recherche de connaissance et de puissance.

"Je pense aussi que vous vous doutiez que cette académie est sérieusement protégée sinon vous ne vous seriez peut être pas aventurer seul dans ses lieux. A l'extérieur de ce domaine, le danger peut rôder à chaque porte, chaque chemin. Auriez-vous avancer sans crainte sur le sentier dans ces conditions ?"

Elle réajusta négligemment un pli de sa robe puis fixa intensément le jeune Roy, très sérieuse sur le coup.

"Faîtes attention de ne pas vous aventurer au sous sol de ces lieux. Il y a certaines choses qui dorment et n'aiment pas vraiment être déranger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Sam 25 Aoû - 16:47

Roy marchait tranquillement, les mains dans les poches, aux cotés de la directrice. C'était un bon compromis entre foncer à la bibliothèque et rester ici à disserter du pourquoi et du comment.
Il reçu le compliment de la jeune femme avec un sourire et observa un papillon en train de papillonner dans le coin de sa vision. Ce dernier était bleue avec le bout des ailes noires, avec des petits trucs bizzares autour des ailes du bas. Roy n'avais jamais vraiment eut l'occasion d’étudier les papillons, mais il avais vraiment l'impression que cette espèce était aussi présente sur terre … Mais après tout, il n'y connaissait vraiment rien en papillons.
Quoi qu'il en soit, son attention fut à nouveau capté par les paroles de Cassidy, et ses mise en garde sur la dangerosité du monde.

« Ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai lu le Trône de fer … »

Il la regarda prendre un air sérieux et grave, auquel il répondit toujour avec son air minéral.

« Et pour ce qui est des sous sol, je n'ai jamais eut tendance à essayer de réveiller les Choses-Trés-Anciennes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Lun 27 Aoû - 18:37

Faire un petit vol plané. En soit, ça n’avait rien de vraiment incroyable, si ?
Apparemment si. Du moins lorsqu’on est dépourvu d’elle et qu’on pèse quand même un certain poids. Poids d’ailleurs difficile à deviner vu la silhouette du jeune homme. Bon d’accord, il était grand et sacrément musclé mais même Cassidy avait remarqué qu’il pouvait être lourd, peut-être même aussi massif qu’un nain. Il devait être efficace en bombe humaine dans une piscine. Ou pas…

Bon, la catapulte fonctionnait, il en était maintenant certain et pas moins fier d’ailleurs. Bah quoi ? Il avait bien le droit de se réjouir non ? son joujou fonctionnait ! Et en plus, il l’avait construit tout seul ! Ah… l’ego des hommes, aussi impressionnant que la collection de chaussures d’une demoiselle.
Un véritable abîme sans fin. Ben c’est l’idée de l’abîme justement.

C’est vrai que c’était quand même un peu exagéré comme apparition, un brin trop théâtral d’ailleurs, à croire que c’était fait exprès. Etant donné qu’il avait failli finir castré, s’il ne s’était pas rapidement relevé du moins, l’idée de l’exprès était à bannir. Très très très loin. Ah non, pas lui quand même. Il aimait trop les femmes et les satisfaire. Manquerait plus qu’il en soit incapable. Rien que cette pensée le fit tressaillir d’horreur. Comme quoi, les tortures physiques imposées par ses précédents geôliers n’étaient pas bien… ciblées.

En tous les cas, puisqu’il était là, Tristan essayait quand même un minimum de s’intéresser à ce qui se passait autour de lui. Dans ce cas là à Cassidy accueillant un nouveau, un de ceux choisis, venant d’une autre planète s’il avait bien compris. Pour quelqu’un qui avait quand même un peu du mal avec la magie et craignait son imprévisibilité, il ne semblait pas troublé ni surpris pour un sou qu’un tel exploit soit possible. Bouaf, après tout c’était Cassidy. Avec elle, l’impossible devient possible, même si beaucoup de gamelles se retrouvent en travers du chemin. Tiens donc… les terriens lui avaient déjà plagié cette idée. Dommage.

Ce jeune homme par contre n’avait franchement pas l’air dépaysé pour quelqu’un venant de traverser des millions de kilomètres. Bizarres ces terriens.
La jeune mage et le Drakkari échangèrent quelques mots par rapport à ça et il lui tira un sourire. Quoi de plus facile ? Elle n’était pas vraiment fermée à l’humour cette petite mage, contrairement à ses confrères, alors ce n’était pas… extraordinaire. Même si elle était mieux quand elle souriait… ou quand elle était en colère, il hésitait encore sur celui qui l’emportait. Hum…

La bêtise ne fut pas vraiment de s’intéresser un peu plus au jeune Roy, ou plutôt d’essayer de comprendre pourquoi il « s’intégrait » aussi bien. La vraie fut… eh bien l’étendue de sa réponse. Certes, qu’il soit bavard devait être un bon point, du moins pour Cassidy. Après tout, elle apprenait pleins de choses ainsi. De nombreuses questions qu’elle se posait plus que certainement devaient enfin trouver une réponse. Les terriens avaient-ils conscience d’un monde pas si loin que ça du leur, totalement différent ? Apparemment oui, du moins leurs « sages » percevaient-ils ce monde. Idée follement excitante quand on y pensait. Certains…pouvaient-ils entrevoir leur monde ?

Tristan n’était pas un adepte des grands discours même s’il était capable de parler longuement, intarissable sur un sujet lui tenant à cœur… Si tant est qu’il ait un cœur d’ailleurs.
Aussi se renfrogna t-il légèrement. C’était beaucoup d’idées, de nouveautés à absorber. Bon, d’accord, ce maigrichon avait apparemment beaucoup à dire, beaucoup à apprendre sur son monde… et impatient de découvrir celui-ci, il n’en était pour le moins pas plus que cela surpris. Quel dommage non ? Ca devait être triste… de ne pas pouvoir être surpris par quelque chose d’aussi fantastique.

Mais il partit un peu loin… Un peu beaucoup. Bien sûr, il ne lançait que des suppositions qui en fait se révélaient pour la majorité juste. Mais le guerrier n’apprécia pas… pas du tout… de se faire traiter de demi-démon. Les démons n’étaient que très peu aimés sur Ascadian après tout. Quand ils étaient libérés, appelés, ils semaient zizanie et chaos. Les Kaärs les plus belliqueux faisaient parfois appel à eux mais c’était quelque chose de dangereux. Car même les plus malins devaient bien admettre que les démons avaient généralement une longueur d’avance sur eux. Un pacte servait toujours le démon plus que l’humain au final et les conséquences étaient souvent… dramatiques.

Tristan se figea sur place, parfaitement immobile. La jeune directrice intervint aussitôt.
C’était bien tenté de parler ainsi, d’essayer de le distraire en évoquant des choses au jeune Roy le temps que le guerrier se calme. Ah oui ? Sauf qu’il n’avait pas envie de se calmer lui, pas du tout même !!!! Enfin elle lui avait quand même donné l’essentiel. A savoir qu’il n’était quand même pas prudent de s’aventurer hors de ces murs sans un entraînement spécifique ou une escorte. Et c’était parfaitement lucide et logique comme conseil. Le conseil d’une personne qui se soucie d’une autre… Le genre de chose juste et honnête qui se perd malgré tout…
Mais bon, elle l’avait quand même complimenté. Et le complimenter c’était accorder foi à tout ce qu’il avait dit… Dont quelque chose d’assez… inquiétant d’ailleurs.

Soudainement Tristan avança, enserra la gorge du jeune imprudent d’une de ses mains et le souleva du sol, le regard noir, l’air tout à fait prêt et surtout tout à fait capable de lui faire sauter la tête comme un vulgaire bouchon de champomy…
Ses lèvres s’étirèrent en un sourire peu rassurant, laissant apparaître ses canines pointues alors que ses yeux de chat ou de reptile, à débattre, fixaient le jeune humain dont il pressa un peu la gorge, ne faisant jusqu’alors que le maintenir en l’air.

- Répète gamin… répète que je suis un demi-démon pour voir…


Sauf qu’il n’eut pas le temps de poursuivre sur sa lancée, dans sa menace ou son geste parce que Cassidy intervint d’une… bien étrange façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Jeu 30 Aoû - 14:51

La jeune femme avait cherché à détourner l’attention de Tristan. Elle le connaissait assez pour savoir qu’il se sentirait insulté par de tels propos même si le jeune Roy, malgré ses connaissances, avait encore beaucoup à apprendre de ce monde.

En revanche, même si en regardant Tristan il pensait à un démon ou dragon, il ne fallait pas seulement se fier à la couleur des cheveux. Tous les dragons ne sont pas rouges même si c’est la grande couleur dominante. Il y avait également des espèces de couleur verte, noire, doré.

Cependant, elle déclara à Roy qu’il s’agissait d’une jolie analyse bien qu’elle ne corrigea pas l’énormité à propos de Tristan. Peut être que l’accumulation d’informations lui avait fait oublié cette donnée pourtant essentielle pour la fierté du Drakkari, sûrement pas très content de se sentir comparé à des créatures malveillantes.

La jeune femme s’était mise en avant et parlait donc à Roy qui répondit d’un air nonchalant, comme quoi il avait lu le Trône de Fer, une œuvre qui était totalement inconnue pour la jeune femme. Etait-ce un livre qui expliquait Ascadian ? Est-ce que les humains avaient eu vent de ce monde malgré tout ?

Sourire légèrement gêné, voix douce et rassurante, coup d’œil du côté du Drakkari de temps en temps qui semblait s’être rapidement renfrogné. Ce n’était pas bon du tout.

Quant à Roy, il s’attarda rapidement sur un papillon qui voletait comme si son attention venait d’être rapidement effacée, comme si il était encore dans un autre monde. Ouah ! Pour la directrice c’était assez dur de comprendre. Elle était un peu perplexe quant à son attitude. Ou peut être que le jeune terrien croyait qu’il était en train de rêver. Vu son état, c’était tout à fait possible.

Elle se passa doucement la main sur le front quand il la rassura sur le fait qu’il n’allait pas déranger les choses anciennes. Ah bon ? Bon au moins c’était déjà une bonne chose. Cassidy n’aurait pas à lui courir derrière pour le persuader de ne pas s’aventurer là où il ne faut pas. Mais elle restait quand même assez inquiète quant aux « activités » du garçon.

Bien sûr, il voulait sûrement apprendre, se renseigner et s’instruire mais son attitude ou plutôt l’expression de son visage montrait qu’il s’en désintéressait complètement. Ce qui n’était pas complètement vrai. Lorsqu’il parlait d’un truc qui l’intéressait vraiment, son ton de voix était déjà plus engagé.

« En tout cas ici vous apprendrez à vous défendre pour parcourir ce monde dans les meilleures conditions possibles. Je vois que vous avez l’air assez sûr de vous mais la connaissance de l’environnement est très importante. Je ne sais pas comment est votre monde mais il doit sûrement y avoir des différences »

Roy n’avait pas la carrure d’un guerrier en effet. Les chemins ici étaient peu sûrs, surtout lorsque les brigands rôdaient aux alentours ou des créatures aux nombreuses capacités. Pour ça oui il aurait bien besoin d’une formation. Elle le voyait plutôt utiliser la magie à vrai dire. En tout cas il semblait en avoir les capacités.

Sauf qu’elle n’eut pas le temps d’en parler que Tristan avait fait quelques pas et avait saisi le terrien à la gorge, le regard sombre, la colère ne s’étant pas résorbée.

*Ou encore faire face à un Drakkari imprévisible ne supportant pas se faire traiter de démon aussi…*

Le visage de Cassidy passa de la neutralité à la surprise, voyant la scène qui semblait totalement être dépassée. Elle ouvrit lentement la bouche alors que Tristan menaça Roy. Ouille… Encore plus mauvais. Le garçon ne semblait pas être du style à craindre quoi que ce soit, du moins, il n’avait pas l’air d’être du genre à paniquer même si l’imagination des terriens se matérialisait ici sur Ascadian.

Elle se mordilla lentement la lèvre inférieure, réfléchissant à la meilleure solution. A ce rythme là, la force d’un Drakkari était telle qu’il risquait fortement d’endommagé Roy. Et ça Cassidy n’en voulait pas.

Alors elle lâcha son bâton dans l’herbe et se planta derrière le dos de Tristan pour croiser ses bras autour de sa taille, tenter de l’apaiser d’une manière ou d’une autre, le tenant fermement mais sans serrer.

« C’est bon Tristan. S’il te plaît arrête ça, on sait tous ici que tu n’es pas un démon. Roy est un terrien, il ne sait pas ce qui se passe ici. Relâche-le je t’en prie »

*Ne me force pas à utiliser le tatouage. Tu sais que bien que je n’aime pas ça, que j’évite. C’est bon… Je peux comprendre ce que tu ressens alors calme-toi…*

Que Roy ne rajoute pas quelques paroles supplémentaires, cela ne serait pas vraiment une bonne chose après tout.

Elle sentait que Tristan était quand même crispé au départ même si un contact calme et rassurant pouvait éventuellement aider le jeune homme à faire redescendre la tension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Jeu 30 Aoû - 20:16

Roy était donc là, pendu au bras du Drakkari, essayant éventuellement de se retenir au bras pour ne pas suffoquer.
Et apparemment, l'Archimage qui était dérrière Tristan n'avais pas vraiment l'intention de faire valoir son autorité et préférait régler les choses avec un câlin pendant que Roy sentait son sang lutter pour arriver a son cerveau.
Qu'a cela ne tienne: des années de brimades donnent des réflexes qu'on pourrais appeler des "Coup de petite pétasses", mais en général ça suffisait.

La première chose qui lui revenait en tête fut le début du tome deux de Dune, et le fameux coup de pied de Paul qui n'était pas encore Muad'dib. A l'intérieur de sa chaussure, Le jeune homme plia ses orteils, a l'exception du gros. Il se rappela que tout le corps devais participer au geste et passa son avant bras gauche au dessus du bras du Drakkari pour avoir une meilleure prise et entamer un léger mouvement de balancier du bassin, afin de prendre de l'élan. Il ne se rappelait plus vraiment de m'endroit ou taper, donc dans le doute …
Sa jambe droite partit en arrière, comme si il se débattait, puis le balancier fit son oeuvre alors que la pointe de son pied se lançais avec toute la brutalité du Geek acculé par une brute vers les gonades de Tristan.
Puis, après Herbert, ce fut au tour de Gemmel de venir dans sa tête. Comme Druss avait du l'apprendre, un pouce tendu pouvais servir de dague sur une partie molle. Et vus le cout de pied qu'il venais de balancer, soit le demi-dragons serais plié par la douleur, mais plus vraisemblablement serais occupé à parer son piètre coup de pied.

Il lâcha donc sa prise après avoir pris une grande inspiration, et envoya ses deux mains vers le visage du Drakkari, pouces tendus et contractés par la peur et le début de strangulation, se dirigeant avec la force du désespoir vers les yeux du jeune homme.
Pendant tout le processus, il ne pouvais pas arrêter de penser à la litanie contre la peur des Bene Guesserits. Il n'arrivais pas a se souvenir de ce qui avais après "obliteration".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Sam 1 Sep - 15:23

Tristan avait réagi au quart de tour. C’était dommage tout de même. Car ce que disait le jeune Roy était des plus intéressants ! quoi ou qui qu’il soit, il en savait quand même énormément sur leur monde ou ce qui s’en approchait. Son peuple devait être très puissant pour posséder des données pareilles sur un monde qui n’avait encore jusqu’à peu, pas le moins du monde conscience de son existence. Et quoi de plus normal que de s’en inquiéter alors ?

Si les mages étaient assez puissants, assez avancés pour savoir cela, qu’en étaient-ils de leurs guerriers ? De leur armement ? Etaient-ils un peuple pacifique ? Peu de chance, la guerre empoisonnait les veines de temps de personnes, refoulée ou déclarée, elle faisait des ravages, partout… Pourquoi pas là bas ?
Voilà à quoi il aurait dû penser, s’intéresser à tout ce que disait ce jeune homme venu… d’un autre monde.

Après tout, il n’avait pas vraiment encore eu l’occasion d’en croiser, du moins d’échanger avec l’un d’entre eux. C’était quelque chose d’incroyables qu’ils vivaient dans cet Académie, pouvoir côtoyer ceux qui étaient ni plus ni moins que des extraterrestres.
S’il avait laissé s’écouler quelques secondes, minutes avant de réagir vraiment, Tristan n’en fut que plus agressif lorsqu’il explosa enfin.

Oui c’était une vraie insulte sur ce monde de traiter quelqu’un de demi-démon. Bien sûr, Roy ne pouvait pas le savoir. Il débarquait, il ne connaissait pas si bien ce monde même si quelques informations exceptionnellement justes étaient déjà en sa possession, son air blasé, pas si surpris avait quelque chose d’agaçant mais ce n’était pas ce qui faisait sortir de ses gonds. Non…mais être traité de démon par contre. Fricoter avec les démons était déjà interdit et vraiment mal vu quand il ne s’agissait que de services que les uns rendraient aux autres alors sous-entendre qu’il était le fruit d’une union contre nature… c’était un peu… beaucoup déplacé.

D’ailleurs Cassidy, qui commençait tout de même à bien connaître le tempérament de son Drakkari d’ « invité », avait compris que c’était assez risqué et dangereux par la suite, sauf que bien sûr, il n’avait pas explosé.. ; tout de suite. Quand ce fut enfin le cas, il attrapa d’un geste rapide et assuré l’humain à la gorge, le soulevant avec autant de facilité que s’il ne pesait rien ou presque. La colère flamboyait dans son regard et sa force se décuplait même s’il n’en avait pas vraiment l’utilité à cet instant, le garçon n’étant pas assez lourd pour qu’elle se révèle nécessaire. Néanmoins, ça aurait pu être pire car s’il n’avait pas parlé, c’est qu’il aurait été dans un état irréversible ou presque.

Pourtant, ce n’était franchement pas une situation… enviable non. Même s’il ne serrait pas vraiment fort, le jeune terrien était en train de s’étouffer. Bien sûr, Cassidy ne resta pas immobile mais il faut dire que ses actes étaient pour le moins… surprenants. Qu’elle lui envoie un sort puissant dessus, l’assomme avec son bâton, le rappelle fermement à l’ordre oui… ça c’était normal.Qu’elle utilise le tatouage pour le forcer à obéir, à lâcher en douceur, ça c’était normal. Par contre qu’elle se mette en mode bisounours voulant un câlin… ça… ce n’était décidément pas normal du tout.

Tristan fut d’ailleurs très surpris. Pendant un bref instant, il l’avait totalement occultée alors se rappeler d’elle en étant ainsi pris au dépourvu par… un câlin pas vraiment désagréable mais peut-être pas des plus adaptés… Quoique finalement, ce n’était pas une si mauvaise idée parce que le Drakkari changea d’expression. Cessant de montrer les crocs, il se détendit un peu, le regard vague, tournant la tête vers la petite silhouette qui se cramponnait à lui en essayant de le calmer. Elle n’était pas bien impressionnante comme ça et pourtant… Il commença à rabaisser le bras qui tenait le terrien.

Celui tout occupé à essayer de se dégager ne semblait pas s’en être aperçu, ou peut-être avait-il commencé à agir avant de pouvoir s’en apercevoir parce qu’il tenta de le frapper. Tristan retourna aussitôt la tête vers lui et s’il repoussa sans mal son pied prêt à lui porter un coup en traître, en relevant juste une jambe, sans violence ni rien, le coup vers ses yeux le surprit et il eut un réflexe plus rapide et plus… brusque. Voulant repousser fermement les mains du jeune garçon et se défendre, il lui en attrapa une assez fortement et serra plus que de raison. En fait très peu mais avec sa force tout devenait très différent et ce très peu fit sérieusement craquer les os du pauvre gamin.

Mais cela rendit ses esprits au Drakkari qui du coup le reposa au sol presque aussitôt, l’air perdu, se frottant énergiquement la nuque après s’être rapidement dégagé de l’étreinte de la directrice, fixant sa main qui avait… blessé le jeune élève.

- Hum… pas très solide…


Décidément, ce petit avait bien plus l’allure d’un futur mage que celle d’un combattant… Bon bien sûr, peu de choses le gênaient donc il ne l’était pas et c’était bien que le jeune se rende compte au plus tôt qu’il n’était vraiment pas de taille à se battre contre un Ascadien, même un non-combattant, mais il était quand même un peu… embêté. La preuve :

- Navré… mais…redis pas ça, si tu tiens à vivre plus d’une heure… même entre ces murs ça peut être risqué.

Cassidy risquait de l’étriper là… D’ailleurs pourquoi elle n’avait pas utiliser une méthode moins… enfin c’était bizarre cette tendresse quand même, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 5 Sep - 20:04

Cassidy tentait de résonner Tristan de la manière la plus inattendue qui pouvait être, surtout venant de sa part. Ah pour ça elle aurait pu utiliser son tatouage, de la magie, quelque chose qui aurait séparé mais avec Tristan, c’était difficile. Dans le sens que même si c’était un invité, qu’elle ne l’appréciait pas particulièrement à cause de son fichu caractère, elle lui avait fait assez de mal avec ce fichu tatouage qu’elle avait du finalisé.

Hors de question de repousser brutalement le Drakkari ! Surtout qu’il était dans son droit là et qu’elle comprenait parfaitement la colère. Comment la demoiselle aurait réagi si on l’avait traité d’engeance de démon ? Pas très bien non plus, même si elle se serait contentée d’avoir un peu mal mais de récupérer rapidement ses esprits.

Dans le cas de Tristan qu’elle avait commencé à cerner, et même si des zones d’ombre subsistaient encore, le Drakkari était tout à fait du genre à laisser éclater ses sentiments. Après tout, c’était dans sa nature.

Alors elle l’avait tenu, l’empêchant en faisant barrage avec ses mains autour de son torse à aller plus loin. Bon bien sûr, la demoiselle avait en horreur les contacts physiques mais là c’était différent ! En fait, elle ne savait même pas ce qui l’avait poussé à agir de cette façon plutôt que de prendre un air strict et sévère pour rappeler Tristan à l’ordre.

Et le jeune homme commença à se calmer légèrement, il semblait se concentrer sur la voix de la mage pour freiner ses mouvements, car là il était tout prêt de faire du mal à Roy et Cassidy ne voulait pas que la situation finisse par dégénérer. Avec la force du Drakkari, il était bien capable de faire craquer les os de la nuque de Roy d’un simple coup de poigne.

Tristan semblait alors comprendre ou reprendre une sorte de conscience, puisqu’il commença à relâcher sa pression. Sauf que Roy, même si la peur n’apparaissait pas dans son visage, se contenta de balancer son pied en direction de Tristan. Quoi de plus normal pour un Terrien qui débarquait sur une terre inconnue sans connaître les intentions de ses habitants ? Tristan l’évita facilement, un peu évident pour le guerrier aux réflexes acérés, sauf que Roy avait l’intention de toucher une partie extrêmement vulnérable, les yeux du Drakkari.

Sur le coup, la demoiselle s’était un peu écartée, une expression figée sur le visage. Tout se passait extrêmement rapidement sous ses yeux.

*Oh oh… Mauvaise idée…*

En effet, Tristan dans un geste de défense, avait attrapé les poignets du garçon, sa force n’étant toujours pas redescendue, un craquement sinistre se fit entendre et le Drakkari reposa instantanément le jeune homme, ne voulant sûrement pas empiré les choses, se contentant d’une simple réflexion avant de lui donner un conseil.

Cassidy était bouche bée, se sentant extrêmement gênée aussi. Hem… et ben… il vaudrait mieux faire attention effectivement. Elle se passa une main dans ses cheveux blonds, visiblement assez embarrassée alors que Tristan s’éloignait d’elle.

« Hum Roy… Votre analyse était bien, sauf que les Drakkaris sont un peuple avec des membres assez fiers et surtout au sang vif quand ça les touche… Surtout que les démons sur Ascadian… ne sont pas vraiment appréciés à vrai dire… »

Puis elle regarda la main de Roy, une lueur d’inquiétude dans ses yeux. Bon en même temps, elle aurait peut être du utiliser un sort pour les éloigner… mais… enfin c’était sa faute aussi.

« Vous avez besoin d’aller consulter un guérisseur pour vérifier l’état de votre poignet ? »

Enfin, elle se tourna vers Tristan, tentant de rester calme. Cassidy ne paraissait pas en colère, après tout, le Drakkari n’avait fait que se défendre et ce n’était pas très bien de l’incendier copieusement pour son comportement. Elle semblait juste un peu troublée. La jeune femme ne dit pas grand-chose et son regard ne semblait pas vraiment furieux, elle préféra rester calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Roy Erfingi
Elève de Mystéria
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/08/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Terrien
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Barde

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Jeu 6 Sep - 10:03

Le jeune homme retomba sur ses pieds, vaguement. Il ne tenait pas bien debout, mais il réussit à reprendre son équilibre en faisant quelques pas en arrière.
Son regard était baissé, fixé sur son poignet qu'il soutenait de son autre main. Il plia le pouce, puis l'index, puis le majeur, puis l'annulaire, puis son petit doigt. Il enchaîna avec quelques mouvements de poignet. Il n'avait mal qu'en bougeant le majeur et l'annulaire. Si on ajoutait la tension douloureuse dans son avant bras et les craquements des articulations de son poignet, Roy supposait que son syndrome du canal carpien avait été réveillé par la poigne du Drakkari. Pas trop de casse donc. Dommage, ce n'était pas le genre de blessure qui pouvais faire valoir un renvoi.

Il n'avait pas l'air d'écouter ce que lui disait Cassidy, le regard toujours baissé. Il entendait mais il n'écoutait pas, restant silencieux un moment. Il respirait lentement et profondément. La colère engendrait toujours la colère, mais à la différence de Tristan à l'esprit rougis par la chaleur, Roy avais grandi dans le froid des Féroé, et la glace de la désillusion.

Au bout d'un moment, Roy leva les yeux, toujours aussi froid et minéral que si rien ne s'était passé. Il regardait Tristan, passant en quelques secondes du bas de son visage à ses yeux, puis a ses épaules, puis a son torse et ses jambes avant de revenir à son visage.

*Mains sur la nuque – Culpabilité. Légère contraction des lèvres, des paupières inférieurs et des épaules – Gène et refoulement. Pieds parallèles, dos droit – posture de supériorité. Démonstration de force physique semi-gratuite – Complexe d'infériorité. Education guerrière évidente mais absence de trophée ou symboles honorifiques – Déshonneur ou trahison. Fanfaronnade et Esthétique incompatible au monde de la guerre – Besoin de plaire, a rattacher avec le complexe d'infériorité. *

Il parla lentement, avec un ton légèrement teinté de regrets, et une certaine touche de condescendance:
« Je vous présente mes excuses Tristan. J'ai parlé sans savoir et je vous ai visiblement offensé et ce n'était pas mon intention. Vous n'êtes à l'évidence pas de lignage démoniaque: c'était seulement une théorie, que j'ai réfuté par moi-même. Vous être bien un Drakkari, et vous portez le feu de vos ancêtres draconiques que vous utilisez visiblement pour préserver votre fierté en malmenant des garçons et en séduisant des filles manifestement incapables de se défendrent seuls pour satisfaire votre égo mis-à-mal. De fait, je comprend bien votre haine des démons. Si vos semblables les haïssent avec la moitié de l'intensité que vous me décrivez, votre comportement doit faire de vous la honte de votre espèce. Il serais cruel de ma part d'en rajouter … Avec tout le respect que je vous doit. »

Il clôtura ses excuses en s’inclinant profondément devant le Drakkakri, tenant cette position jusqu'à recevoir une blessure grave, avec un peu de chance.
Sa fierté mutilée de drakkari le pousserait à frapper, mais si il frappait, il confirmait.
L'impasse était posée, il suffisait d'attendre qu'il se prenne le mur.

Alors qu'il fixait le sol, un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il respectait et appliquait la première règle du Beneguesserit : "Qui se soumet domine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Mer 12 Sep - 18:01

Cassidy s’était exprimée. Elle comptait aborder la chose avec Tristan un peu à l’écart plus tard mais ce n’était pas évident. Encore une fois, la directrice doutait un peu. Ce n’était pas entièrement la faute à Tristan mais elle craignait le retour des Cheistams dans le cas de frasques racontées. Heureusement que Roy ne connaissait rien à ce monde.

La jeune femme se passa une main dans les cheveux, visiblement assez gênée et cherchant à voir si Roy avait besoin de soins ou pas. Après tout, le guérisseur de Glindel avait fait des miracles avec le bras cassé de Tristan. Cassidy était impressionnée par le rétablissement rapide du Drakkari, elle aurait imaginé que cela soit plus long. Mais là, Tristan semblait en pleine forme, comme si de rien n’était.

Cassidy observa Roy, le regard baissé comme si celui-ci voulait cacher sa douleur ou sa colère de s’être fait brisé les os. Mais pour qu’il ne hurle pas, ça ne devait pas être si douloureux que ça au final, contrairement à Tristan qui avait hurlé à pleins poumons quand elle lui avait cassé le bras avec sa force de cacahuète.

Sans prendre en considération les remarques de Cassidy, le regard aussi froid qu’une armoire à glace, le jeune Terrien s’adressa au Drakkari pour exprimer ses excuses à sa façon. Cela fit froncer les sourcils à Cassidy qui ne trouvait pas ça très correct de sa part de ne pas répondre à son interlocutrice.

*Et beeeen ! J’existe plus maintenant ! Mais quel fichu Terrien cette relique nous a envoyé ? Il m’a l’air encore plus étrange que les autres…*

Elle écouta les excuses, haussant les sourcils d’un air un peu perplexe, sans se retenir de commenter dans sa tête les pensées. La jeune femme semblait toujours un peu abasourdie par ce drôle de comportement.

* Ego mis-à-mal ? Gné ? Ah ben pour séduire des femmes sans défense c’est vrai qu’il ne se gêne pas le garçon ! Avant de tomber sur un os…*

Cassidy fit un petit mouvement nerveux. Elle avait bien éjecté le Drakkari avec sa magie il y a quelques jours alors que celui-ci avait posé sa main sur elle d’une manière neutre mais qui avait activé la magie de la mage. En effet, il ne faut jamais déranger un mage qui médite.

*La honte de son espèce ? Oulàààà… Je ne sais pas si il va bien le prendre… Non je pense pas ! Tristan a toujours été fier de ses origines et ne s’est jamais caché derrière. C’est de la grosse provocation là ! Mais c’est quoi ce terrien ? *

De plus, il se penchait en avant, comme si il attendait ou se soumettait au choix. Mais Cassidy ne pouvait pas s’empêcher de froncer les sourcils, ça commençait à aller loin et elle ne saurait tolérer ça.

D’un geste vif, elle tendit son bâton en avant, traçant un symbole blanc en faisant un arc de cercle tout en tendant son bâton en direction de Roy et incantant des paroles magiques.

« Vati Karati ! »

La loi de la gravité ne s’appliqua plus pour le jeune Roy qui se retrouva soulever au-dessus du sol, à une hauteur où Tristan ne pourrait quand même pas l’atteindre, juste au cas où. Mais cette fois il fallait que Roy l’écoute et elle n’hésiterait pas à le balancer dans le lac si il ne faisait pas preuve d’un peu plus de respect.

Le regard de la directrice s’était fermé et semblait beaucoup plus strict et autoritaire pour l’occasion, alors qu’elle tendait toujours son bâton en direction de Roy, ce qui lui permettait de pouvoir diriger et de maintenir Roy en place.

« Il suffit. J’en ai assez de cette provocation gratuite. »

Il fallait qu’elle rappelle qui était l’hôte de ces lieux quand même sinon elle se faisait marcher sur les pieds et ça elle n’accepterait pas.

« Je ne permettrais plus une seule parole de votre part qui puisse ressembler à une provocation. Il est hors de question que j’assiste à un massacre. Alors vous allez rester tranquille à présent. Déjà votre manque de réponse à mon égard est tout à fait irrespectueux, vous pouvez être heureux que je ne vous aie pas balancé dans le lac… Cela vous remettrait les idées en place je pense… »

Cassidy avait parlé d’un ton sec qui ne souffrait d’aucune explication supplémentaire. Généralement c’était plutôt Tristan qui s’emportait mais là c’était un peu différent.

*Si il continue je l’envoie à Jace pour ses expériences*

« Si vous n’avez pas mal à votre poignet alors nous allons pouvoir enfin continuer notre route mais il est hors de question que la situation empire »

Elle ne comptait pas le faire redescendre tant qu’il ne se serait pas exprimer. La jeune femme jeta un coup d’œil à Tristan derrière. Elle ne pouvait pas deviner ses réactions, ses pensées mais à elle, ça ne lui aurait pas plu alors à lui forcément…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   Ven 21 Sep - 21:20

Le provoquer de la sorte n’était décidément pas une bonne idée. Se faire traiter de démon était négatif pour tous les habitants d’Ascadian. D’ailleurs le jeune Roy ne s’en rendait probablement pas compte mais il s’en tirait bien au final. Parce qu’un guerrier moins réfléchi, surtout des Kaärs, l’aurait tué sans état d’âme, sans la moindre hésitation et sans doute avec un plaisir manifeste. Quant à un Cheistams, avec toutes leurs règles d’honneur et de fierté chevaleresque, il aurait probablement été provoqué en duel et n’aurait guère eu de chance de s’en sortir sans séquelles qu’elles soient physiques ou morales par l’humiliation.

Bref, il ne s’en sortait pas si mal. Certes, Tristan l’avait agrippé fermement à la gorge, tenu au-dessus du sol et en voulant se défendre Roy n’avait eu droit qu’au craquement sourd de sa main, mais tout de même, il était vivant et il tenait debout, c’était déjà ça !
Surtout qu’il y avait pire que le sous-entendu de cette insulte. En plus Cassidy était intervenue d’une manière assez particulière, certes, il s’en trouvait calmé,mais c’était tout de même un peu étrange, encore plus aux yeux du Terrien probablement. Pour une directrice, elle défendait d’une drôle de façon ses jeunes élèves, mais passons.

Il l’avait reposé et avait quand même sorti des excuses, même si elles restaient un tantinet brèves.
C’est vrai qu’il était un peu gêné de s’être emporté de la sorte, même si encore une fois, cela restait peu comparé à ce que l’imprudent aurait pu subir.
Néanmoins, le Terrien semblait aller bien… si ce n’est que son regard avait une lueur étrange. Il commença à l’analyser sans que le Drakkari ne s’en doute. Sans doute aurait-il d’ailleurs été très surpris des conclusions que tirait le jeune garçon… et probablement en aurait-il beaucoup ri tant elles étaient légères, montrant sa colère et que malgré ses airs, peu fidèle à la réalité. Lui un complexe d’infériorité ? Euh… pas vraiment non…
C’était tout autre chose d’ailleurs.

Mais drôle de plan qui s’installait dans l’esprit de cet étrange garçon qui connaissait beaucoup de leur monde apparemment à travers des livres, mais pas assez futé pour tenir sa langue en sortant quelques catégorisation somme toute, peu adéquates.
Il avait décidé de vraiment embarrasser le jeune homme et sans doute lui faire payer le mal, même léger qu’il lui avait fait. Hem… s’il était rancunier pour si peu, ce garçon ne pourrait jamais faire équipe avec qui que ce soit en cours de combat.
Quoi de mieux donc que de le provoquer assez pour le commettre à lever sérieusement la main sur lui, assez pour devoir être arrêté comme il se doit par la jolie mage et… se faire renvoyer…Embêtant pour le Drakkari en effet…

Et c’est vrai que la provocation était de taille surtout qu’au départ, si on y regardait bien, elle était bien construite. Après tout, il y avait des excuses, même si elles avaient un arrière-goût un peu trop ironique pour être vraiment sincères. Il pouvait se défendre et invoquer une certaine maladresse. Oui, mais dire ouvertement qu’il tabassait des jeunes garçons qui comme Roy n’étaient pas en mesure de se défendre (même si c’était une excuse un peu légère, après tout, à son âge, il avait déjà tué… et finit dans des états déplorables), qu’il séduisait des filles pour satisfaire son égo, c’était… gros.

Oh il séduisait c’est vrai et sans mal qui plus est. Une demoiselle savait reconnaître un morceau de choix quand elle en avait un sous le nez. Il ne forçait personne, pas besoin. Serait-ce une pointe de jalousie ? Non certainement pas, ce gamin était plus provocant que jaloux, c’est certain. Trop… futur mage et en tant que tel, il devrait bannir les contacts avec la gent féminine, du moins autres que ceux strictement professionnels… pendant un temps du moins. Pas si simple comme choix de vocation. Tristan avait des raisons suffisantes de démolir cet impudent surtout après que celui-ci ait assuré qu’il devait être une honte pour son espèce. Une honte ? Lui ? Eh bien…

Sauf que si Roy s’attendait à ce qu’il lui saute dessus et l’étripe, il n’y eut pas le droit parce qu’il y avait une demoiselle à côté, fort mécontente d’être ignorée de la sorte et que son personnel se fasse insulter de la sorte. Ce fut elle qui s’occupa du garçon et commença à lui faire entendre raison, ou plutôt l’invectiver comme quoi il n’avait pas à agir de la sorte. Ah non, il n’avait pas intérêt à se comporter de la sorte et elle dit plusieurs choses que son compatriote n’entendit même pas.
D’ailleurs, il jeta un regard surpris aux deux personnes très différentes à côté de lui, bailla d’une manière… très ennuyée puis s’ébouriffa les cheveux par habitude, se tournant vers le Terrien.

- Scuse j’ai pas écouté un traitre mot de ce que tu as dit… ça avait l’air long et gonflant donc… C’était impoli vu comment réagit notre petite directrice. C’est bon Cassy, c’est pas un bleu qui va me dresser… et surtout pas avec des paroles aussi… barbantes... c'était barbant non ?


Il avait plus ou moins l’air de comprendre qu’il avait été insulté,mais sans en tenir rigueur. D’ailleurs, encore une fois, l’air de s’ennuyer royalement, il déclara qu’il retournait s’entraîner et espérait voir de « vrais hommes » débarquer un de ces jours dans le coin… Moui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout à coup, Roy ... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout à coup, Roy ... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent n'aurait-il pas forci tout à coup? Haru Yoichi
» Vie et mort d'un colonel [FB 1615]
» Pleine lune et paranoïa [PV Aliore Némésis]
» Les 1000 morts de Lovdisc
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures :: [Territoire Neutre] Académie Hysandra :: Extérieur :: Terrain d'Arrivée-
Sauter vers: