AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tinúviel Fëanor
Professeur de Botanique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2012

Feuille de personnage
Race: Elfe
Royaume: Kalendar
Vocation: Guérisseur

MessageSujet: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mar 21 Aoû - 10:49

Le 10/09/285 à 9h30

Tinùviel avait quitté Glindel vers 8h du matin profitant de l'air frai matinal, et s'était éloignée en direction du Sud Est.

Tandis que la ville devenait de plus en plus petite derrière elle, Tinùviel s'enfonçait de plus en plus profond dans une forêt. Il y avait peut être une route ou un sentier, mais apparemment, elle l'avait loupé. Aucune importance, la forêt c'était son élément et puis, ce n'est pas comme si elle cherchait un endroit en particulier. Un autre village peut être, ou juste un bel endroit pour s'y établir quelques temps. Elle marcha, marcha, marcha. Puis les arbres commencèrent à se faire plus rare, jusqu'à disparaitre totalement, laissant place à une plaine verdoyante.

La prairie formait un cercle parfait, et à son centre se trouvait un grand bâtiment entouré de murs blancs. De la où elle se trouvait, Tinùviel pouvait apercevoir une grande grille noire ainsi que l'entrée du bâtiment. Au dessus de la porte, elle pouvait distinguer un grand H.

* H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux.*

Tinùviel décida d'aller y faire un tour, après tout, les soins, ça la connaissait.

* Pourquoi pas y passer quelques temps, j'ai beaucoup à partager sur les plantes médicinales. Ça ne pourra être qu'enrichissant*

Après avoir marché quelques minutes, Tinùviel arriva devant le portail. Une impressionnante porte en fer forgé d'un noir sombre, et à côté, une petite plaque dorée portant les inscriptions "Académie Hysandra - Directrice Cassidy Herediane"
Ce n'était donc pas un hôpital mais une académie. En dessous de la plaque, un parchemin était accroché.

Académie Hysandra recrute !

Las de votre vie quotidienne ? Envie de vous poser quelque part et de gagner quelques pièces d’or ainsi qu’un logement gratuit ?

Peut être serez vous intéressé(e) par un de nos postes vacants.

L’Académie Hysandra vient d’ouvrir ses portes récemment et se destine à instruire des jeunes gens sur de nombreux arts et capacités d’Ascadian. De nombreux postes sont encore libres afin de former et d’encadrer au mieux les étudiants pour les préparer à voyager à travers Ascadian et les aider à devenir ce qu'ils ont envie d'être.

Le gîte et le couvert sont offerts. Nombreux avantages. Salaire évolutif et prime de risques.

L’Académie recherche : Des membres du personnel / Des professeurs

Toute candidature sera soigneusement étudiée. Envoyez un faucon-courrier avec votre expérience et votre présentation. Une réponse rapide vous sera retournée.

Cassidy Herediane, Directrice de l’Académie Hysandra

* Professeur ? Pourquoi pas ! Quel meilleure moyen de partager ? Il faut envoyer un façon courrier, mais maintenant que je suis là… Et puis je n'ai pas d'adresse où ils pourraient me répondre. *

Sa décision était prise. Tinùviel sonna.


Dernière édition par Tinúviel Fëanor le Jeu 23 Aoû - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mar 21 Aoû - 19:49

Ce qui s'apparentait comme une sonnette était en effet une sorte de décoration dorée sur le coin du mur. Mais comment donc la directrice arrivait-elle à sentir la présence des nouveaux arrivants ? Le domaine était grand, une petite musique qui résonnerait en écho ne serait pas très... efficace.

Cependant la jeune mage avait placé autour du domaine, en plus des runes de protection, des runes de détection, lui permettant de sentir la présence d'invités pour aller les accueillir. Et si par exemple elle était occupée ? Voyons... la directrice est toujours disponible ! Mais c'est vrai qu'un adulte s'occupant des allées et venues serait vraiment une bonne idée. Sauf que, elle n'avait toujours pas trouvé certains membres du personnel.

Cassidy était restée dans sa chambre ce matin, réfléchissant à ce qui s'était passé la veille. Une journée tout à fait mouvementée à vrai dire avec Tristan. C'était encore assez trouble pour elle mais la jeune femme ne savait pas toujours réagir. Décidément elle ne savait plus quelle était la bonne action à prendre, à faire.

Pourtant Cassidy décida de ne pas trop s'attarder dessus. Ses runes de détection venaient de s'activer. La jeune femme redressa la tête, aux aguets. Une personne approchait de l'académie. Qui était-ce ? A vrai dire, elle n'attendait personne à cette heure ci ! Etrange... Enfin bon, la mage n'allait pas rester là les bras croisés à attendre que ça passe ! Autant aller accueillir cet invité, ce serait impoli de le faire attendre.

Elle attrapa son bâton. Même si elle n'avait pas le droit d'utiliser la magie à cause d'hier, l'avoir avec elle la rassurait un peu et lui donnait un peu plus confiance. Si elle sortait sans son bâton, on risquait de lui poser des questions et ça elle ne voulait surtout pas ! La jeune femme s'ajusta, une robe qui ressemblait à celle d'hier, aussi courte, mettant en valeur ses formes mais de couleur violette cette fois.

Puisque Tristan l'aimait bien comme ça, elle devait faire un petit effort. L'expression qu'il avait adopté au moment où elle avait mis une robe plus ouverte était vraiment encourageante.

Cassidy marcha en direction du portail. Sans se presser, à cause des blessures de la veille, à petits pas, la jeune femme arriva rapidement à destination. Derrière la grille se tenait une blonde vêtue très élégamment. Malheureusement elle ne pouvait pas détecter son identité cette fois, ne pouvant pas utiliser sa magie aussi souvent qu'elle le voudrait pour l'instant.

Elle se contenta d'ouvrir la grille. De plus près, Cassidy se rendit compte qu'il s'agissait d'une elfe. Et magnifique en plus ! Bon il faut dire que tous les elfes sont vraiment des êtres très beau et réputés pour leur sagesse surtout. Cassidy garda une attitude polie et respectueuse, bien que fort surprise. Que voulait donc cette jeune femme ? Qui semblait en plus avoir dans les alentours de son âge.

Cassidy s'inclina lentement avec dignité puis sourit doucement.

"Je vous souhaite le bonjour Dame Elfe"

Courtoisie et politesse faisaient parti de son vocabulaire.

"Je suis Cassidy Herediane, la directrice de cette académie."

Elle n'était pas hostile et cette elfe avait un doux visage, un peu... naïf et innocent. Cela lui rappelait elle même il y a quelques semaines. Au départ Cassidy était vraiment discrète, pas du genre à faire du mal à une mouche. Elle avait prouvé hier qu'elle savait parfaitement défendre ses convictions quand l'occasion se présentait et savait se faire plus farouche, n'hésitant pas à dire des menaces fermes et appuyées. Mais en peu de temps, elle avait légèrement changé.

Cette tenue en témoignait. Jamais elle n'aurait osé se balader dans cette tenue avant. Mais son bâton dans la main droite, rappelait sa vocation, celle de mage, ce qui ne la laissait pas sans défense.

"Que me vaux l'honneur de cette visite Dame Elfe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mar 21 Aoû - 23:58

Tristan… s’entraînait…
Quelle surprise hein ? Comme tous les matins ou tous les jours en fait, il était sur le terrain d’entraînement. Les événements de la veille étaient encore un peu flous pour certains mais il savait dans l’ensemble ce qui s’était passé et n’était pas certain d’apprécier.
Que ce soit ce combat étrange contre la bestiole bizarre qui avait voulu s’en prendre à Cassidy et l’avait sérieusement amochée, les révélations de la demoiselle qui l’avaient laissé pantois, leur descente à Glindel chez le guérisseur avec ce repos bien mérité pendant lequel ses mèches rouges ébouriffées par son aventure avec un éclair ne s’étaient pas rabaissées, au quiproquo du restaurant, entraînant une bagarre et une bien étrange situation ou une frêle demoiselle le protégeait… tout ceci était un ensemble assez hétéroclite et riche en rebondissements.

Se faire protéger… par une femme. Et qui plus est une femme dont le dos était en miette, qui n’avait pas le droit d’utiliser la magie et qui donc était à peu près aussi forte et utile en cas de bataille qu’une feuille de chou contre un mixer. La feuille de chou a peu de chance de gagner.
C’était un peu… embêtant quand même. Ceux qui les avaient vus devaient bien se moquer du grand Drakkari.
Il soupira, marmonnant quelques mots très bas en parant une attaque invisible d’une des lourdes épées émoussées plantées près de lui.

Enfin bon… Il continua un moment quand un éclair violet attira son attention. Enfin pas un vrai éclair bien entendu, sinon il se serait mis à l’abri, un par semaine ça suffisait hein ?!!!
Il était passé dans le bureau de Cassidy plus tôt. La jeune mage était attablée devant un monceau de parchemins et semblait très occupée. Il ne l’avait pas dérangée, se contentant de lui dire qu’il allait s’entraînait et qu’elle, elle devait se ménager.
Il n’avait rien dit pour sa robe, mais en sortant, un sourire planait sur son visage. Décidément, cela lui allait bien mieux que les espèces de trucs informes et trop couvrant qu’elle portait avant. Et puis avec son teint pâle et ses cheveux clairs, le violet lui allait merveilleusement bien.

N’empêche, l’air de rien, elle l’écoutait quand même un peu. Du moins… c’en était une preuve non ?
Là… ce qu’il venait de voir passer du coin de l’œil était violet. Pas difficile de comprendre de quoi ou plutôt de qui il s’agissait. Tristan soupira et grogna. Elle devait éviter tous les mouvements superflus, son dos avait besoin de repos, le ménager au maximum. Elle n’écoutait donc jamais ?! Bien décidé à lui faire fermement entendre raison. Le guérisseur ne lui en avait-il pas donné le… devoir ?
Un sourire peu rassurant apparut sur ses lèvres, merveilleux… là… elle allait y avoir droit !

Il la suivit tranquillement, en silence, ne voulant pas se faire repérer avant l’heure et surtout voir avant ce qu’elle mijotait. Il fronça les sourcils en voyant que quelqu’un se trouvait devant la grille de l’Académie. Tant qu’il ne s’agissait pas d’un autre Drakkari venu lui prendre son territoire, tout allait bien et… Il les fronça un peu plus. Une silhouette svelte, de longs cheveux blonds ?! A priori une demoiselle. Un sourire intéressé cette fois aux lèvres il rejoignit les deux jeunes femmes en train de parler. Cassidy avait engagé la conversation et apparemment l’autre lui répondait quand il fut à leur hauteur.

Tristan ne put retenir un sifflement admiratif qui comble de l’irritation, chez lui, n’avait rien de vulgaire. A se demander si quelque chose pouvait donner envie de frapper, gifler, ignorer ce grand gaillard charismatique. Détaillant, appréciateur, la silhouette de la jolie jeune elfe qui lui faisait face, il changea instinctivement d’attitude, carrant les épaules et faisant un sourire adorable. Wahou… une elfe… Et quelle jolie elfe.

- Wahou… Je savais que j’avais un faible pour les blondes mais… c’est Noël ?
demanda t-il avec un sérieux charmé.

Son sourire se fit plus large. Elle semblait de leur âge en effet et devait donner bien des torticolis à des hommes se retournant sur son passage. Pour avoir pas mal voyagé, Tristan savait être impartial ou du moins bon juge et cette demoiselle là était quand même très belle, même au sein de son peuple, il l’affirmait ! D’ailleurs, vu son regard brillant, il aurait mis sa main à couper sur cette théorie !
Soudainement, il sembla se ressaisir car son regard se troubla un peu alors qu’il secouait la tête, la rabaissant (c’est clair qu’elles n’avaient pas la même taille) vers la petite blonde à côté de lui, se souvenant de sa présence. Ah ben oui, mieux vaut tard que jamais. Un air sévère au visage qui ne lui allait certainement pas aussi bien que celui de brigand, il se planta devant elle, les bras croisés sur son torse.

- Et toi !!! Qu’est ce que tu fais là ?! Le guérisseur a dit quoi hein ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinúviel Fëanor
Professeur de Botanique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2012

Feuille de personnage
Race: Elfe
Royaume: Kalendar
Vocation: Guérisseur

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mer 22 Aoû - 8:41

Tinùviel appuya encore une fois sur le petit morceau de métal doré. Mais rien ne semblait se produire. En même temps pour un établissement de cette grandeur, une simple sonnette n’avait peut être pas beaucoup d’effet. Ou peut être pas du tout. D’ailleurs, est ce que c’était vraiment une sonnette ? Tinùviel recula d’un pas et put constater qu’il y avait le même petit morceau de métal de l’autre côté de la porte. Ne n’était que décoratif.

* Mais que je suis sotte *


La directrice avait peut être une boule magique qui lui permettait de voir les gens au portail. Dans le doute, Tinùviel leva un bras et agitât sa main dans la direction de la grille. Se sentant particulièrement ridicule, elle arrêta sur le champ se disant que si quelqu’un l’avait vu, s’en serait fini de sa réputation.
Une meilleure idée lui vint alors. Elle siffla un air très doux et un oiseau se posa sur son épaule, il l’écouta, puis s’envola par dessus les murs de l’école.
Il revint quelques minutes après se poser sur la main de Tinùviel et hocha sa petite tête. Ainsi donc, quelqu’un venait. Tinùviel ne savais pas ce qui avait fait déplacer cette personne mais elle espérait de tout son cœur que ce n’était pas ses mouvements grotesques.
C’était une femme qui s’avançait, d’apparence humaine, plutôt de petite taille, vêtue d’une robe violette qui se mariait à merveille avec ses cheveux blonds. Elle n’avait pas l’air beaucoup plus vielle que Tinùveil, quatre, peut être cinq ans de plus, mais gère davantage. Plus l’inconnue se rapprochait, plus Tinùviel pouvait la détailler. Son visage aux traits fins et délicats inspirait la confiance, elle avait l’air gentille et douce, cela rassurait Tinùviel. A chaque pas de la jeune femme vers la grille, le cœur de l’elfe se mettait à battre plus fort et le rouge commençait à lui monter au joues.

* Ho non… Mais qu’est ce que je vais lui dire… Pourquoi je ne suis pas restée dans la forêt avec des chevreuils. Ou même des ours ! Elle va me poser pleins de questions.. Et je ne pourrais pas lui répondre que je suis là par hasard sans paraître ridicule… *

Entre temps la jeune femme avait ouvert la grille et se trouvait maintenant face à Tinùviel. Elle s’inclina puis lui dit :

"Je vous souhaite le bonjour Dame Elfe"
"Je suis Cassidy Herediane, la directrice de cette académie."


S’incliner ? Cette femme venait de s’incliner ? Personne ne s’était jamais incliné devant Tinùviel. Jamais. Surtout quelqu’un de plus âgée qu’elle. La directrice venait d’être polie et courtoise avec elle. Ça ne lui était pas arrivé depuis qu’elle avait quitté Glóredhel. Elle était totalement chamboulée et rougissait à vu d’œil. Elle se courba légèrement.

« Enchantée. Je suis… Je suis Tinùviel Fëanor »

La directrice lui adressa un sourire sincèrement.

"Que me vaux l'honneur de cette visite Dame Elfe ?"

* Bon, et bien tant pis, j’aurais l’air idiote *

« Je viens, du Sud, j’ai voyagé depuis Galaden, j’ai trouvé votre académie par hasard en me promenant dans la forêt qui la borde. Pour dire vrai, avec le H, je l’ai prise pour un hôpital et … »

Tinùviel fut interrompu par une très mauvaise imitation d’un chant d’oiseau.

- Wahou… Je savais que j’avais un faible pour les blondes mais… c’est Noël ?

Un homme les avait rejoint, un Drakkari vu sa chevelure.

« Noël ? J’adore cette fête ! Mais vous êtes bien trop en avance pour commencer à la préparer non ? »

La directrice pouffa. Et le jeune homme tourna la tête vers la directrice.

- Et toi !!! Qu’est ce que tu fais là ?! Le guérisseur a dit quoi hein ?!

« Un guérisseur ? Vous avez besoin d’un guérisseur ? J’ai des compétences médicales. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mer 22 Aoû - 19:18

Cassidy était toute intriguée par cette nouvelle arrivante qui semblait aussi un peu plus jeune qu'elle. Bizarre... après tout les cours de cinquième année n'étaient pas encore d'actualité alors. Dans sa tête, elle s'imagina plusieurs raisons qui pouvaient amener une elfe à venir ici. Soit elle s'était trompée, ce qui pouvait tout à fait arriver vu que l'académie n'était pas encore connue.

Soit il s'agissait d'une voyageuse réclamant l'asile pour la nuit ou quelques jours avant de continuer sa route vers une nouvelle destination. Ou bien plus sérieusement une personne qui venait proposer ses services à l'un des postes. Mais généralement il fallait envoyer une lettre, ce qui permettait à Cassidy de faire quelques recherches avant de donner une réponse. C'est vrai ! Elle n'allait quand même pas faire venir un Kaär avec des mauvaises intentions, un espion. Malgré le côté naïf de la directrice, elle n'était pas bête à ce point.

Pourtant, Stieg était aussi arrivé à l'improviste sans prendre la peine d'envoyer de lettre aussi. Cependant vu ses années d'expérience flagrantes, ses actions nobles et agissant pour le bien, elle avait rapidement accéder à sa requête après une réflexion bien qu'elle aurait voulu approfondir un peu tout ça mais le combat qui s'était déroulé par la suite avait un peu chamboulé ses plans à vrai dire.

Elle resta cependant polie, se refusant de dévisager son interlocutrice pour ne pas la mettre mal à l'aise mais n'avait pris qu'une fraction de secondes pour tenter de la cerner un peu. Un air naïf et innocent quand même... Cette elfe n'était quand même pas venu pour un rôle de professeur ? Elle n'en donnait pas l'impression. Ou alors pour être membre du personnel. Peut être jardinière. Les elfes aiment bien la forêt et la nature, à voir son côté doux, c'était peut être ça. Ou bien un autre poste.

*Jeune quand même... Enfin pour l'expérience moi et Tristan c'est quand même assez particulier ce qui explique nos positions mais elle... bon je ne ferme pas la porte, elle n'a pas l'air méchante mais... peut être inexpérience je dirais vu son air. M'enfin... faut jamais se fier aux apparences après*

Cependant, Cassidy remarqua en se redressant que Tinúviel avait rougi comme si elle était embarrassée par cette marque de politesse. La jeune mage haussa très lentement un cil mais resta assez discrète. Tiens donc c'était fort étonnant de voir un elfe qui se troublait pour ce signe de respect. En général ceux qui font parti de ce peuple font preuve d'un énorme respect envers eux même, bien plus que les humains. Bizarre...

Elle se présenta, un peu hésitante mais Cassidy lui sourit pour la rassurer, l'invitant à continuer dans sa lancée, silencieuse, caressant du bout de son index son bâton de mage qui représentait sa plus grande fierté.

La jeune elfe expliqua alors la raison de sa venue. Oh tiens c'est étonnant, elle venait de Galaden. En effet Cassidy connaissait bien la cité. C'était là bas qu'elle avait commencé son apprentissage de mage après tout. Une voyageuse donc qui avait pensé se retrouver à l'hôpital. Ah bon ? Elle était peut être malade en fait... Cependant Tinúviel n'eut pas le temps d'achever son explication qu'un sifflement admiratif se fit entendre.

La jeune femme se tourna et ne put s'empêcher d'avoir une expression de surprise. Tristan l'avait suivi. Décidément il aimait bien être avec elle. Cassidy n'allait pas s'en plaindre... après tout... elle se sentait bien en sa présence. Pensant que son sifflement était du à sa tenue, la mage ne put s'empêcher de faire un petit sourire ravi, contente qu'il voit qu'elle faisait des efforts. En grande partie pour lui.

Sauf que le beau Drakkari n'avait d'yeux que pour l'elfe blonde en face, l'analysant sous tous les angles. BAM ! C'est ce qui s'appelle se prendre un gros vent ! Dégoûtée, la jeune femme feignit l'indifférence bien que son coeur en prit un léger coup. Quoi donc ? Il admirait l'autre là ? Il s'en fichait d'elle ?! Apparemment c'était le cas, car non seulement il semblait heureux de cette présence féminine mais en plus elle faisait tâche dans le décor.

L'envie de les planter là était belle. Tiens un petit coup pour lui rappeler l'histoire avec le serveur alors qu'elle s'était au final expliquée et avait dit la vérité. Mais Tristan n'était pas elle. Il aimait les jolies femmes. Après... est-ce que la jolie elfe avait fait craqué le Drakkari ? Mode jalousie activée !

Elle serra un peu plus la main sur son bâton mais effaça le sourire de son visage, reprenant une attitude plus sérieuse ainsi qu'endossant son rôle de directrice, la jeune femme décida d'ignorer la peine qui agitait son coeur à ce moment là.

*Sérieusement ? Il m'ignore ? Non mais c'est bon comme ça ! Qu'il dise tout de suite que je dérange... C'est pas croyable ça... Pffff...*

Tristan se mit à sortir une phrase... Un faible pour les blondes ok donc mode compétition activé. Est-ce que c'était Noël ? Heeem ! La jeune elfe ne se baladait quand même pas dans une petite tenue sexy de Noël quand même ou avec un gros noeud dans les cheveux. Disait-il ça car il considérait l'elfe comme son cadeau de Noël ?

Cassidy n'était plus aussi naïve et savait parfaitement que l'elfe lui avait tapé dans l'oeil. L'envie de congédier la demoiselle était grande, tout comme éjecter le Drakkari bien loin. Mais dans un sens ce n'était pas très sérieux pour l'une qui ne comprendrait certainement pas ce changement de situation et pour l'autre qui se sentirait agressé.

Sauf que l'elfe ne comprenait pas vraiment la phrase de Tristan. Après tout quand on ne le connaît pas, il est évident qu'on ne comprenne pas certains sens de ses phrases. Mais Cassidy y étant habituée désormais, et ayant passé la soirée à lire son lexique de vocabulaire sur ses volumes pour le charme et la séduction, passant sur le chapitre des sous entendus, était prête à mieux comprendre ses expressions.

Ce ne fut qu'avec un temps de retard qu'il réalisa que la petite blonde était là... Sauf qu'il ne parla pas d'un ton charmant comme à l'elfe. Mais... ah ben oui apparemment elle gênait... BAM ! Nouveau coup au coeur pour la demoiselle alors qu'il la rappelait à l'ordre. C'est comme ça qu'elle le prit. Bien que.. le discours aurait été le même si ça avait été une autre personne. Après tout le guérisseur avait insisté pour qu'elle se repose la jeune femme.

Elle marqua une pause, un silence, laissant le vent s'infiltrer dans ses cheveux. Que devait-elle faire ? Se tasser gentiment et lui dire "Oui Messire je retourne tout de suite dans mon lit et laisse faire votre petit numéro de charme tout en détournant les yeux" ou d'ouvrir la bouche pour une fois ?

Elle prit une mèche de ses cheveux dorés et la caressa doucement tout en jetant un regard assez profond au Drakkari. Le genre de regard montrant qu'elle était légèrement jalouse par cela, surtout d'avoir été ignorée au début puis rappelée à l'ordre.

"Il faut bien que j'accueille les invités... à moins que je gêne peut être ?"

Tristan n'allait certainement pas attendre qu'elle parte pour draguer la demoiselle. Oh non ! Sûrement lui remuer le couteau dans la plaie. Hemmm... Elle devrait faire venir Stieg tiens ! Rien que pour les formes. Sauf qu'elle ne le fit pas.

Cassidy avait ouvert sa bouche, et dit ce qu'elle pensait. Là c'était clairement une insinuation qu'elle faisait, montrant sa petite jalousie. Sauf que Tinúviel intervint alors que Cassidy avait oublié sa présence, parlant de ses compétences et se proposant au rôle de guérisseur ou... d'infirmière.

Alors premièrement mauvaise idée d'avoir montrer à la demoiselle que la directrice, personne la plus responsable de l'académie avait besoin de repos, quelle ironie et deuxièmement Cassidy n'était pas du genre à déballer ses problèmes au grand jour. Seul son guérisseur de Glindel la connaissait sur cela et c'était bien suffisant ! Hors de question de passer pour une larve faiblarde au sein de son établissement.

Quant au rôle de guérisseur... Cassidy imaginait très bien les réactions de Tristan. L'ayant déjà soigné, il avait fait allusion à ce rôle là, qu'elle s'occupait de lui, qu'elle était là pour lui. Imaginer Tinúviel en train de soigner Tristan... Aaaaaaaaaaaaaaaaah ! Niet ! No ! Nein ! Nada ! Que dalle ! La place de l'infirmière personnelle était déjà prise.

Bon ben merci au revoir ! Sauf que ce n'était pas aussi simple que ça même si pendant un très bref instant, le visage de Cassidy témoigna de ses pensées actuelles. Sauf qu'elle se reprit rapidement. Hum... Voyons...

"Des compétences médicinales vous dîtes ? Quel genre ?"

Hum oui ! Un homme pour jouer l'infirmier ! Ou elle demanderait à une de ses connaissances, une femme bien brusque et bourrine, pas vraiment jolie, ce qui freinerait Tristan. La jeune femme redressa ses mèches blondes qui traînaient devant ses yeux puis reprit un air plus professionnel.

"A vrai dire pour le guérisseur, nous avons quelqu'un à Glindel qui vient de temps en temps ici. J'ai surtout besoin de professeurs... Comment manipulez-vous la guérison ? Magie ou Plantes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tinúviel Fëanor
Professeur de Botanique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2012

Feuille de personnage
Race: Elfe
Royaume: Kalendar
Vocation: Guérisseur

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mer 22 Aoû - 21:59

Depuis l’arrivé du jeune homme, la directrice semblait nerveuse. Elle le regardait d’un air accusateur, bien qu’elle essayait de le camoufler, ce qui n’était pas très réussi. Elle avait répondu au Drakkari avec un sourire pleins de sarcasme. Elle parlait de gêner. Tinùviel ne comprenait pas pourquoi, c’était bien elle la directrice non ? Peut importe, apparemment, elle avait besoin d’être soigné, et ça, l’elfe pouvait le faire.
Tinùviel intervint en leur disant que si ils avaient besoin d’un guérisseur, elle avait des compétences médicales. Mais apparemment la directrice ne se souciait plus d’elle et fut presque surprise lorsque Tinùviel lui proposa son aide. La jeune femme la dévisagea puis reposa son regard sur le Drakkari. Elle fulminait intérieurement et cela se voyait. Bien que Tinùviel ne comprenait pas pourquoi, elle n’y prenait pas garde, ça ne pouvait pas avoir de rapport avec elle puisqu’elle venait tout juste d’arriver.

La directrice se repris et se retourna vers Tinùviel.

Apparemment, il y avait une place comme infirmière, mais elle étai déjà prise. Tant mieux dans le fond, ce n’était pas ce que Tinùviel voulait faire de toutes façon. L’école cherchait des professeurs, mais elle ne savait pas si un poste correspondait à ses compétences.

Tinùviel entrepris d’en dire plus sur elle car après tout, la jeune directrice devait se poser des tas de questions.

« Je n’ai aucune compétence magique. Je me sers des plantes médicinales et magique pour guérir. Ma mère était la guérisseuse de mon village, je tiens cela d’elle. Cependant, ce n’est pas ma compétence première. J’utilise surtout dans plantes pour créer des potions de toutes sortes. »


Devant le regard quelque peu interrogateur de ses deux interlocuteurs, Tinùviel rougit. Elle baissa la tête, serra nerveusement un peu plus son bâton et continua son récit explicatif à tout vitesse.

« Je sais que je dois vous paraître bizarre à débarquer comme ça. Une elfe, seule ce n’est pas commun je le sais. Mais j’avoue que mon parcours n’est pas commun non plus. Peu d’elfes quittent leur village. Personnellement je n’y ai jamais vécu. J’ai été élevée dans une maison seule avec ma mère. Je suis allée dans une école primaire pour humain.
J’ai quitté ma maison natale à l’age de 12 ans et j’ai rencontrée une elfe ermite qui m’a gardé avec elle durant 10 années en m’enseignant tout ce qu’elle savait sur la faune et la flore d’Ascadian. Je ne sais pas quels postes de professeurs vous avez, je ne sais même pas si je correspond à ce que vous cherchez. Je suis vraiment tombée sur votre établissement par hasard. Mais je ne veux vraiment pas vous déranger ! Je... Je sais que j'aurais du envoyer un faucon mais je n'ai aucune adresse à laquelle vous auriez pu me répondre. Je... Je suis désolé de vous importuner.»


Quelques secondes passèrent, mais personne ne dit mot.

Son récit terminé, le leva les yeux timidement. Et son regard se posa sur le jeune homme. Soudain, ça la frappa. Mais … Mais c’était lui ! L’homme sur les affiches ! Le petit garçon de l’école primaire ! Ces yeux orange, aucune erreur possible ! N’était il pas censé être recherché ? Mais que faisait-il dans une école ? Il était dangereux ! Non ? C’est vrai que là, il n’en avait pas l’air. Les pensées se chamboulèrent dans la tête de Tinùviel. Puis elle regarda la directrice, une blonde, très jolie, plutôt svelte, elle ressemblait fort à cette déléguée de primaire qui était toujours avec le petit garçon. Bien que Tinùviel était presque sur de l’identité des deux personnes, elle ne dit absolument rien. Car si après tout elle se trompait, elle serait ridicule.

Elle préféra se ressaisir et attendre la réaction de la directrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Ven 24 Aoû - 12:01

Ben quoi ? Pas besoin de le regarder avec ces mines de rats d’égouts devant une bouteille de Monsieur Propre !
Tristan avait juste suivi la petite tache violette qui s’éloignait d’un pas étonnamment vif pour une demoiselle censée être toute cassée de partout. Bon d’accord, moins vite que d’ordinaire tout de même mais elle ne boitillait pas non plus comme une grand-mère. Impossible cette jeune dame. S’il ne savait pas à quel point elle était prête à se plier en trente-six (jusqu’à trente-deux c’est humain…) pour les gens, à leur inspirer confiance et maîtrise, il penserait sincèrement que le paraître comptait bien trop pour elle.

Parce que c’est bien ce qu’elle faisait là non ? Elle voulait paraître en forme, paraître forte et redoutable alors qu’elle avait la force d’un chaton nouveau né ayant joué avec un tourniquet… et rapide le tourniquet !
Elle n’avait pas le droit d’utiliser la magie et le simple fait de se déplacer sur une aussi longue distance n’était que peu recommandée. Oui sauf qu’elle avait couru un peu partout à cause de lui la veille. Mouais… il n’était pas un très bon gardien. Le rôle de guerrier voyou lui allait mieux. Et bourreau des cœurs ? C’était un art de vivre rien de moins.

Tristan avait rejoint les jeunes femmes en train de discuter et si la jeune elfe semblait très intimidée par Cassidy, ce qui tenait quand même du miracle vu son teint de cadavre et son air fatigué qu’elle camouflait pourtant avec… bon pas brio mais l’effort était là, elle était aussi… wahou, à couper le souffle. Il sortit une phrase toute simple d’ailleurs et c’est vrai pas très recherchée mais tellement honnête comme toujours. Ben oui, il avait un faible pour les blondes.La petite directrice avait de quoi se réjouir,non ?

De la colère s’inscrivit sur les traits de la plus âgée des jeunes femmes mais il ne le remarqua pas, trop occupé à faire un beau sourire à l’arrivante. Surtout qu’après avoir parlé du guérisseur, elle enchaîna aussitôt, voulant aider sans doute, proposant ses talents. Oui sauf qu’avant Cassidy avait répliqué, plutôt… eh bien agacée apparemment et sacrément jalouse aussi. Que croyait-elle ? Qu’il l’ignorait ?
Elle ne s’y habituerait donc jamais ? Mieux déçue pour mieux être surprise… en bien ?

- Tu gènes ? Non. Ca me gène ? Oui. Le vieux m’a demandé de veiller à ce que tu te ménages et pour l’instant c’est pas trop ça, je sais que je suis un spécialiste dans la déception des demandes mais tu ne m’aides pas beaucoup. Je t’avais dit de m’appeler s’il y avait un problème. Ou quoi que ce soit d’ailleurs…


Un grand sourire éclaira le visage sérieux du jeune homme, suivi d’un sourire complice.

- Surtout si le problème en question est un besoin d’aide pour te frotter le dos sous la douche…


Non les premières phrases qu’il lui avait adressées n’étaient pas aussi charmantes mais que nenni demoiselle, ne vous en offusquez point, un beau-parleur se doit de manier habilement les mots pour se rattraper en cas de chancellement.
Il avait parlé plutôt gentiment par la suite, sérieux puis… ouvertement pervers. Même si ce n’était que de très petites et légères allusions et la présence de l’elfe ne semblait pas du tout le démonter pour sortir ce genre de chose, bien au contraire. Après tout, peu de choses le gênaient.
Montrer que la jeune directrice n’était pas au top de sa forme, c’était pareil. De toute façon, une adulte responsable n’allait pas le faire courir sur tous les toits et puis pourquoi le ferait-elle hein ?!
Cette jeune fille avait l’air plus innocente et perdue que… ben que Cassidy tiens ! Il ne pensait même pas que c’était possible. Enfin que Cassidy le jour où il était arrivé.

En tous les cas, la jeune femme, très polie se fit un devoir de répondre poliment à la mage, essayant d’expliquer quelles étaient ses compétences. Pour sa part, le Drakkari écoutait… même s’il semblait plutôt occupé à détailler le corps de la demoiselle comme s’il parvenait à voir à travers le tissu.Et vu ses yeux brillants, il y avait de quoi se demander s’il n’avait pas réellement des… capacités spéciales. Mais ça se saurait. Après tout… il ne se gênerait pas. Sur Cassidy par exemple.

Contre toute attente l’elfe enchaina et commença à leur raconter sa vie. Il releva les yeux parce que lorgner sa poitrine dans ce cas là, même si c’était alléchant n’était quand même pas très correct, surtout qu’un regard tueur pesait sur lui… lancé par la petite demoiselle apparemment vexée. Ben quoi ? Elle lui faisait une crise de jalousie ou quoi ? En fait oui, mais pour le comprendre… bon courage.
L’elfe termina son discours et Tristan pencha légèrement la tête de côté, comme toujours lorsque quelque chose l’étonnait, l’intéressait. Apparemment, là c’était elle.

Il ignorait qu’elle l’avait reconnu et lui en voulait terriblement pour la déception qu’il lui avait apportée. Il lui fit même un magnifique sourire encourageant, levant les yeux vers le ciel puis les rabaissant vers la jeune directrice. Ah non,impossible de savoir qu’elle savait qui il était et s’inquiétait du danger qu’il pouvait apporter en ces murs, ni que même Cassidy sollicitait l’attention et la mémoire de la nouvelle. Il ouvrit la bouche mais ce fut pour sortir une phrase… qui n’avait absolument rien à voir.

- Il va pleuvoir. On pourrait peut-être continuer cette conversation à l’intérieur non ? Elle est très sexy ta robe princesse, mais tu vas choper la crève si tu prends l’eau.


Eh ben voilà ! Elle savait qu’il avait remarqué sa robe quand même, elle devait être contente. De toute façon, il ne demanda l’avis de personne, enfin pas vraiment, tournant les talons en commençant à s’éloigner tranquillement en sifflotant.
Alors oui le ciel n’était pas encore vraiment couvert… mais il valait mieux se fier à l’instinct d’un Drakkari non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Jeu 30 Aoû - 14:53

La jeune femme semblait vraiment agacée. Enfin pas au départ où elle s’était plus ou moins maintenue assez courtoise d’ailleurs. Mais l’attention que portait Tristan à la nouvellle était… et bien Cassidy n’arrivait pas à s’y faire ! Bon bien sûr, elle n’était pas la seule femme de ce monde, et ça serait bien dommage. Tristan avait l’habitude d’apprécier les jolies femmes et elle le savait parfaitement. Mais impossible de rester totalement impassible face à ce regard qu’il lançait à l’elfe.

Alors Cassidy émit des doutes sur la nouvelle. Bien sûr, Tristan et Cassidy étaient jeunes mais tous deux avaient une raison d’être ici. Pour Tristan, la raison restait assez obscure et même si aux premiers adultes, la jeune femme avait fait passé le guerrier pour un voyou qui venait faire des travaux d’intérêt général, ce n’était plus le cas à présent. Au contraire, elle avait bien changé et tenait à le traiter avec respect, une couverture silencieuse mais il faudrait bien qu’ils se mettent d’accord sur le rôle à lui donner pour ne pas éveiller les soupçons.

D’autant plus que le Drakkari avait des jolies affiches à son nom. Il devait attirer tous les bons chasseurs de prime qui existaient et le nombre de ses méfaits s’étalait. Sauf que Cassidy était du genre à laisser sa chance à tout nouvel arrivant. Comme si le casier judiciaire avait été effacé et seuls les actes du présent comptaient. Elle était comme ça. Même si au départ elle s’était offusquée de ses bêtises, la mage avait préféré les laisser glisser et se concentrer sur le moment présent.

Après tout, il avait fait preuve de bonne volonté jusqu’à présent. Aidant à la rénovation ou volant au secours de sa princesse, il avait beau se conduire en voyou et n’en faire qu’à sa tête, il avait quand même des bons côtés. Et elle n’hésitait pas à lui rappeler quand il se mettait à douter et à se dénigrer. Même si Cassidy était en mauvais état, épuisée, si il y avait bien une chose qui la mettait en rogne, c’était bien ça.

Sauf que Tristan se concentrait sur la nouvelle et qu’il la dévisageait comme si il voulait voir à travers de la robe. Pour un peu, si Cassidy ne se souciait pas autant de son image, elle l’aurait bien giflé pour lorgner sans aucun scrupule. Allons bon ! Il ne s’arrêtait donc jamais ?

Il se rappela de la présence de la directrice mais ne fut pas plus tendre avec elle, n’hésitant pas à la rappeler à l’ordre ouvertement même en présence de l’elfe. Les deux jeunes ne semblaient plus s’occuper de leur invité, trop occupés à se chamailler, se tutoyant comme si de rien n’était.

Tristan répliqua sur le fait que ce n’était pas bien et qu’elle pouvait toujours l’appeler en cas de besoin. La jeune femme leva les yeux au ciel puis posa sa main sur sa propre hanche puis le regarda fièrement.

« C’est vrai mais comment veux-tu que je t’appelle quand tu es sur ton terrain en train de t’entraîner et moi dans ma chambre ? »

*De plus, je ne t’aurais jamais laissé l’accueillir tout seul. Elle n’a pas prévenu de son arrivée, alors que tu l’as laisse entrer ici n’est pas très correct. Il vaut mieux que je sois là…*

Elle rejeta une de ses mèches blondes en arrière, droite et fière malgré sa petite taille puis écarquilla les yeux et pris une expression plus farouche quand il parla de lui frotter le dos sous la douche. Bon c’est sûr qu’elle avait un peu de mal… mais le dire devant une autre personne… n’était-ce pas montrer qu’ils étaient un peu intimes tous les deux.

La demoiselle s’empourpra doucement avant de se rapprocher un peu plus de lui, sans avoir peur de quoi que ce soit.

*Aaaah ! Tristan ça c’est privé ! Encore un peu et tout le monde dans le château va nous suspecter de faire des trucs louches ! M’enfin c’est pas tant que ça que je suis contre mais… en parler à une inconnue. Hum ! Tu me fais pas passer pour une responsable de cette académie là… plutôt comme deux jeunes adultes intimes… sans compter que tu lorgnes sans hésitation sur l’elfe là…*

[color=darkblue] « Non mais oh en voilà des manières de s’exprimer ! Ne m’oblige pas à te faire regretter tes paroles. C’est peut être pas la forme olympique mais j’ai assez de force pour te jeter dans le lac si besoin… »

Enervée et le manifestant en public oui ! Dégoûtée de lui ? Non du tout. C’est juste que c’était un peu déplacé bien qu’elle n’avait pas l’intention de le contrarier ou de l’agacer. Sauf que la jeune femme ne savait pas trop comment s’y prendre pour ne pas paraître méchante parce qu’après Tristan risquait de mal le prendre. Mais elle avait le droit de s’énerver de temps en temps quand même. Surtout qu’il lui en laissait l’occasion.

Comme plus personne ne s’occupait de Tinùviel, l’elfe décida de s’exprimer pour expliquer l’objet de sa présence et donner plus de précisions quant à son parcours. Tout d’abord, elle commença par parler de compétences non magiques, qu’elle utilisait les plantes pour soigner et guérir mais que sa compétence principale c’était les potions. Oh si elle savait faire un philtre qui empêcherait Tristan de montrer son côté pervers ou lui ferait descendre ses pulsions, la directrice l’accueillerait sûrement à bras ouverts !

Cassidy redevint attentive en l’écoutant, se frottant doucement le menton en réfléchissant. C’est vrai qu’elle pourrait être un professeur pour une des matières en question.

*Herboristerie et Botanique… c’est ce qui conviendrait le mieux. Seulement… je ne connais pas l’étendue de son expérience… à tester*

Après tout, elle n’avait pas reçu beaucoup de candidatures jusqu’à présent, mais elle hésitait à cause de Tristan qui semblait tout intéressé par ce discours. Tinùviel parla ensuite de son parcours, sa scolarité dans une école humaine, jamais vécu avec les elfes, ce qui était assez surprenant, et son expérience avec une personne qui lui enseigna la voie de la guérison. Sauf que Cassidy tiqua sur l’âge.

*22 ans… Une jeunette ! Déjà que moi je me trouve limitée en expérience pour enseigner alors elle… Dix ans c’est court. Je ne sais pas si elle connaît tout. De plus, certaines plantes ne poussent qu’à des endroits spécifiques et je doute qu’elle ait beaucoup voyagé quant à son discours… Il va falloir vérifier ses compétences de manière plus approfondie*

Cassidy était quand même assez sage pour savoir que même si elle était une mage prometteuse, elle n’avait pas l’expérience des années comme les autres professeurs. C’était un peu un handicap mais bon, par les temps qui courent on n’a pas trop le choix. Elle ne se doutait pas que c’était une elfe qui se trouvait dans sa ville avec Tristan et qu’elle les avaient toujours admiré. Non après tout, elle était tellement concentrée par le Drakkari à cette époque là qu’une elfe blonde n’avait pas attiré son attention. Quoique si un peu mais des villes et villages à Kalendaar il y en a beaucoup.

Sauf que Tristan lui était connu plutôt en mal et Cassidy aurait été bien embêté d’expliquer la situation. L’elfe semblait aussi mal à l’aise, désolée de ne pas avoir envoyé de faucon-courrier. La directrice fronça les sourcils. Non elle ne mordait pas mais il fallait quand même qu’elle montre une certaine assurance sinon elle ne méritait pas son titre de directrice après tout. Mais bon, dès qu’on apprenait à la connaître c’était une femme douce, dévouée pour les autres et généreuse (enfin ça dépend pour quoi ! Elle serait contre partager son Drakkari même si celui-ci clame haut et fort qu’il fait ce qu’il veut).

Mais le temps que Cassidy réfléchisse, si oui ou non elle la faisait entrer était un peu longue, car Tristan annonça qu’il allait bientôt pleuvoir et cela, même si le ciel était encore dégagé.

*Bah… un petit sort imperméable et on peut encore rester à converser dehors…*

Sauf que le regard que lui lança Tristan comme si il savait qu’elle avait encore décidé d’utiliser sa magie la rappela à l’ordre et elle retint de justesse un grognement désapprobateur et boudeur. Hem… elle se reprit rapidement, se faisant encore plus sérieuse. Après tout, vu que l’elfe était une voyageuse, elle n’allait quand même pas la laisser dehors. Au moins lui offrir l’hospitalité et voir par la suite ce qu’elle vaut.

Elle faisait confiance à Tristan pour ses prédictions sans savoir exactement pourquoi. Mais c’est surtout justement parce qu’elle lui faisait confiance qu’elle le croyait.

« Bon, comme le dis Tristan, on ne va pas rester dehors par ce temps. Bonne idée d’aller se mettre à l’intérieur, nous pourrons discuter sur le chemin »

Cassidy invita Tinùviel à les suivre tout en commençant à lui parler de ses compétences.

« Bien… donc vous avez des connaissances sur les plantes médicinales et leur utilisation. J’aimerais que vous fassiez un résumé de ce que vous savez sur les plantes, les différents types, leurs caractéristiques et le genre de potions que vous êtes capable de préparer. Prenez ça comme une introduction de ce domaine que vous connaissez »

Ce n’est pas que Cassidy n’acceptait pas son aide, c’est juste qu’elle était assez pointilleuse pour offrir des cours de qualité quand même. A elle de parler de son expérience, la parole lui était donnée.

La jeune femme jeta un coup d’œil à Tristan et si celui-ci pouvait apprécier la compagnie de la nouvelle, il ne fallait pas oublier que c’était un lieu d’études ici.

« Par ailleurs, vous êtes ici dans une académie. La première du genre puisque cela n’existait pas avant. Son objectif est de former les jeunes adultes dans différentes branches afin de les aider à acquérir de l’expérience. Le but d’un professeur est de savoir faire preuve de pédagogie, rigueur dans ses cours et surtout pas d’hésitation. »

Elle se permit de faire un rappel sur l’objectif de l’académie. Tinùviel lui semblait encore plus naïve qu’elle mais surtout, pas vraiment de confiance. Serait-elle tenir en respect une horde de jeunes ? Par exemple, Siiri était un cas idéal. La jeune Drakkari était insolente et ne respectait pas grand monde. Elle ne ferait qu’une bouchée de l’elfe. Surtout si celle-ci était sensible.

« Vous sentez vous capable de partager vos connaissances à des jeunes de 16 ans et plus ? Les cours sont collectifs, il y a de quoi se laisser déborder rapidement »

Elle replaça une de ses mèches blondes derrière son oreille puis continua d’avancer sur le petit sentier bordé d’arbres. La visibilité n’était pas très bonne à cet endroit puisqu’on ne voyait que les arbres environnants et le sentier. Le reste du domaine n’était pas encore en vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tinúviel Fëanor
Professeur de Botanique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2012

Feuille de personnage
Race: Elfe
Royaume: Kalendar
Vocation: Guérisseur

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Mer 5 Sep - 21:49

La directrice les avait invités à marcher un peu, afin de se rapprocher du château. C’était aussi l’occasion de discuter un peu plus longuement de Tinùviel. Il est vrai que l’elfe pouvait paraitre étrange, surtout qu’elle n’avait annoncé sa venue par aucun moyen, et qu’elle devait prendre ses hôtes au dépourvu. Mais après tout, il y avait peu être une place dans ce château pour une elfe. La directrice, bien qu’il semblait qu’elle soit réticente, se montra curieuse. Et demanda quelques précisions sur les savoirs de l’elfe.

Ne sachant pas par quel bout commencer, elle décida de montrer à la directrice son herbier, après tout, il contenait tout son savoir. Elle fourra sa main dans son petit sac magique et en sortit un magnifique livre.
En sortant cet énorme livre de son petit sac, les yeux de ses deux interlocuteurs s’écarquillèrent.

Tinùviel ouvrit le livre et commença à leur expliquer.

« C’est un herbier. Je l’ai fabriqué et complété durant mes 10 ans de formation avec Glòredhel. Il est composé de trois grandes parties. La première est divisée en cinq, une pour chaque royaume. Sur chaque page, il y a un échantillon d’une plante, son nom et son numéro pour l’identifier, ses caractéristiques, ses vertus principale, ainsi que les endroits ou on peut les trouver. Bien sur, en 10 ans je n’ai pas pu parcourir Ascadian en entier, nous avons pu, Glóredhel et moi explorer de fond en comble Kalendar ainsi qu’une grande partie de Farrias, c’est pour ça que mon herbier n’est pas complet. La deuxième partie est réservée aux plantes d’exceptions, les plus rares, cette partie n’est que très peu remplie hélas, mais je ne désespère pas de trouver d’autres plantes aux vertus incroyables. Et pour finir, la troisième partie est réservée aux potions. Elles sont classées en fonction de leurs utilités. On y trouve la listes des ingrédients sous forme de numéro de plante ainsi que les doses, et la façon de réaliser la potion, et bien sur son utilité. Là encore il n’y a qu’une centaine. Ces dernières correspondent aux potions que l’ont peut préparer avec les plantes de Kalandar et Farrias. Il y a aussi, sur les dernières pages, les potions que l’on peut préparer avec certaines plantes rares. Enfin, je vais peut être arrêter de vous embêter avec tout ces mots et vous laisser y jeter un coup d’œil. »

Elle donna le livre à la directrice qui feuilleta quelques pages et s’attarda sur le sommaire. Il classait les potions en fonction de leurs pouvoirs comme soigner un mal de tête, ou faire cicatrisé plus rapidement une blessure. Il y avait aussi des potions plus magique, comme le philtre d’amour ou de mort. C’était un livre bien organisé, et bien qu’il ne soit pas complet, qui donnait une idée des connaissances de l’elfe. Tout en parcourant le livre, Tinùviel lui donnait des détails concernant les pages sur lesquelles s’attardait la directrice. Elle s’était rapprochée d’elle et parlait franchement et avec passion. Bien que d’un naturel très peu sur d’elle, il semblait que lorsqu’elle parlait de la nature, Tinùviel reprenait confiance.

Après quelques minutes, la directrice rendit à Tinùviel le livre, qu’elle rangea dans sont petit sac. Et tout en continuant à marcher, elle lui donna des détails sur ses voyages. Durant ces voyages, elle n’avait pas fréquenté d’autre personne que son maitre. Et avait, il est vrai quelques problème de timidité. Mais quand elle parlait, on sentait qu’elle maitriserait son sujet. Même si la jeune elfe avait l’air sur d’elle en matière de botanique, il faudrait voir ce que cela donnerait en face de beaucoup de jeune.

« Je sais que les cours sont collectifs, et j'avoue ne pas m'être retrouvée devant un groupe de jeunes humains depuis bien longtemps. Je ne sais pas du tout quelle autorité je pourrais avoir sur eux, apprivoisé des ours me serait surement plus simple. Mais après tout, partager ce que je sais, et en apprendre d'avantage au fil des années serait quelque chose de merveilleux.»

Après avoir marché quelques minutes, il semblait que les arbres se faisaient un peu plus rare et on apercevait au loin un sol d’une multitude de couleur.

_________________

Je trouvais ça bien qu’elle ai un herbier, j’ai donc rajouté ce livre ainsi que le petit sac magique à ses processions actuels dans ma fiche.


Dernière édition par Tinúviel Fëanor le Lun 22 Oct - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy Herediane
Directrice de l'Académie Hysandra
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Lun 24 Sep - 22:02

La jeune directrice attendit que l’elfe réponde à ses questions, tout en marchant normalement, encore un peu perturbée par le comportement de Tristan. Cette dernière tira de son petit sac un énorme livre qui semblait être de bonne qualité, vu la couverture et les bords de l’ouvrage.

Cassidy ouvrit un peu les yeux, pas à cause de la taille du livre par rapport à ça, parce qu’elle en possède un aussi et en tant que mage, cela aurait été un peu étonnant qu’elle soit surprise. Non c’était plutôt pour la qualité de son ouvrage et surtout son épaisseur que cela lui fit changer l’expression de son visage.

Elle prit le grimoire en remerciant l’elfe puis commença à le parcourir. En effet la jeune femme apprécia le geste de l’elfe. C’était pas mal pour donner des appuis sur ses compétences et ses acquis alors Cassidy hocha d’un signe de tête en écoutant Tinùviel. Le discours combiné à la vue de ces plantes était une bonne chose. En effet, la directrice put se rendre compte de l’efficacité de la nouvelle en très peu de temps.

Recueillir autant d’informations, connaître autant de propriétés, c’était vraiment très intéressant et le visage de Cassidy s’ouvrit un peu. Elle savait reconnaître le travail lorsque celui-ci était bien fait.

Puis elle redonna le livre à la jeune elfe tout en la remerciant pour ses informations précieuses. Philtre d’amour ? Hum… intéressant. Erf ! Elle n’allait quand même pas utiliser ça sur Tristan quand même ? Oh malheur ! Bien sûr, Cassidy avait dévoilé ses sentiments, craquait pour le beau Drakkari mais jamais elle ne se résignerait à utiliser une telle chose sur lui. Non jamais. Le tatouage était bien suffisant et lui tordait suffisamment le cœur pour ajouter autre chose.

Reprenant ses esprits, la directrice attendait alors de savoir ce que Tinùviel pensait exactement des cours collectifs et avoir un semblant de réaction. Elle semblait en effet très assurée lorsqu’elle parlait de nature et de plantes, ça c’était un gros plus. Mais eux étaient des jeunes adultes. Qu’en serait-il face à une bande de jeunes plus virulents et pas toujours très sages ?

L’elfe répondit et se montra franche. Encore une bonne chose, ce qui intéressa particulièrement Cassidy, toujours très touchée par la franchise. La demoiselle humaine hocha lentement la tête et émit un petit rire discret quand elle parla de dresser des ours.

« Dresser ? Communiquer avec eux plutôt non ? Respecter les animaux comme si ils étaient nos égaux »

Cassidy ne disait rien de méchant, enfin, elle avait toujours entendu que seuls certains humains étaient assez stupides pour croire qu’ils pouvaient dresser des animaux pas possible à domestiquer. Les elfes eux, avaient une autre façon de voir les choses, tout comme les druides qui s’engageaient à respecter l’environnement et toutes les créatures vivantes et non maléfiques.

« Bien bien… Pour vous parler honnêtement, j’apprécie votre franchise et honnêteté. Votre grimoire est vraiment impressionnant même si il n’est pas encore complet. Mais nous avons dans les serres quelques spécimens de chaque royaume d’Ascadian, cela pourra vous permettre de faire quelques recherches dessus pour continuer à vous former en même temps. Enfin… dans le cas où vous êtes engagée bien sûr… »

Elle se mordilla doucement la lèvre inférieure alors qu’ils arrivèrent aux jardins. La présence de Tristan lui était complètement sortie de la tête. Bah oui elle fallait bien qu’elle soit professionnelle ! Et lui à part reluquer, ne faisait rien de très intéressant, même au contraire ça l’échauffait alors que la demoiselle tentait de feindre l’indifférence.

« J’aimerais un peu réfléchir avant de prendre une décision. On va juste un peu discuter de l’organisation de cette académie le temps que je vous accompagne à vos appartements. »

(HS : Vous pouvez continuer le sujet dans les jardins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascadian.forumgratuit.org
Tinúviel Fëanor
Professeur de Botanique
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/08/2012

Feuille de personnage
Race: Elfe
Royaume: Kalendar
Vocation: Guérisseur

MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   Lun 22 Avr - 21:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
H ? Un hôpital dans un endroit aussi reculé c'est curieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬
» JOHN ROSS En ville, décide d'aller faire un tour dans un endroit de jeunes, malgrè ses 32 ans et ses rides naissantes sur son visage. [LIBRE]
» yet t etre dans le sable aussi
» Dr Guy Deve Theodore, batisseur d'un hôpital dans son village natal à Pignon
» Tache de couleurs dans un endroit sombre... [Munkisha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures :: [Territoire Neutre] Académie Hysandra :: Extérieur :: Terrain d'Arrivée-
Sauter vers: