AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°1 d'initiation au maniement des armes

Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Konogan
Professeur Initiation et Maniement des Armes
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 09/05/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume:
Vocation: Guerrier

MessageSujet: Cours n°1 d'initiation au maniement des armes   Sam 24 Nov - 16:25

Titre du cours : Introduction au combat armé / Cours n° 1
Matière : Initiation au maniement des armes / Année : Les premières années.
Mercredi 17 Septembre 285 de 8H à 10H

Tristan était adossé contre le tronc d’un arbre, les yeux pensivement levés vers les branchages au-dessus de sa tête. Il attendait ses premiers élèves. Lui ? Professeur… Et puis quoi encore ?!!!
Décidément la jeune directrice avait une sacrée araignée au plafond, il faudrait penser à la dépoussiérer un peu parce qu’avec des idées pareilles… Enfin ça partait d’une bonne intention et surtout d’observations. En effet, depuis peu il entraînait quelqu’un et ce quelqu’un était Siiri.
Elle était une Drakkari, de son espèce, il aurait donc argué que c’était différent car ils étaient bien plus solides que les humains mais en vérité ça n’avait rien à voir. Surtout que pour une drakkari justement, sa jeune cadette n’était pas des plus résistantes. Ce à quoi il comptait bien pallier.

En fait, ça lui avait plu de pouvoir enseigner deux trois petites choses à quelqu’un. Même si son maître aurait bien ri de le voir aussi… patient. Lui ?... Patient ?... euh… pas vraiment.
Et puis au final, ce serait vraiment utile. Ce monde était un danger permanent, ne pas savoir se battre était… se condamner à mort en cas de voyages sur les routes dangereuses d’Ascadian. Même rester cloitrer dans son village pouvait s’avérer risqué. Les attaques de brigands survenaient de temps à autres, de Kaärs aussi, il en savait quelque chose puisqu’il avait participé à plusieurs descentes ainsi. Alors apprendre à se battre… oui, c’était important.

C’était Stieg qui se chargeait de leur apprendre le combat à mains nues. Mais c’est à lui que revenait la charge de leur inculquer l’art de combattre armé. Et mine de rien, elle avait du flair la petite Herediane. Epéiste de talent avait suivi, s’était infligé quand il était jeune, l’un des entraînements les plus rudes qu’il soit mais ça avait payé et dans son esprit tournaient encore toutes les « surprises » ou plutôt « tortures » que lui réservait son maître. Ces jeunes ne se destinaient sans doute pas à un avenir guerrier et les tuer à la tâche était donc proscrit mais les tester et apprendre ce qu’ils attendaient par contre… oui ça il pouvait bien essayer. Et puis il n’enseignait que deux heures par semaine mais ceux qui voudraient s’entraîner davantage, s’ils l’intéressaient, auraient son attention.

Les premiers élèves arrivaient. Certains encore ensommeillés, les cheveux en bataille et le regard encore embrumés de rêve. Il sourit. Pour la coiffure, il ne pouvait rien dire, la sienne lui donnant constamment un air ébouriffé.
Il s’était redressé, croisant les bras sur son large torse, son sourire taquin tellement provocant aux lèvres. C’est vrai qu’avec ses vingt-cinq ans il ne faisait pas très expérimenté mais si l’enseignement lui était étranger, le combat était devenu sa seconde nature. Comme toujours dès qu’il était sur le terrain d’entraînement, il était torse nu et ne semblait pas gêné par la brise fraîche d’automne qui soufflait.

- Bonjour à tous. Asseyez-vous en arc de cercle devant moi s’il vous plait.

Il attendit que tout le monde s’exécute puis s’inclina poliment devant eux, un sourire un peu trop appuyé pour ces demoiselles.

- Je suis Tristan Konogan. On va mettre les choses au clair de suite, je ne veux pas de Monsieur, messire, chevalier ou autre excentricité de ce genre. Dans les arts de combat, on appelle son professeur « maître » mais si vous m’appeler simplement Tristan, je n’en prendrai pas ombrage. Bref… J’ai été chargé de vous enseigner l’art de combattre avec une arme. Pour commence, sachez que la maîtrise met énormément de temps à s’acquérir, mais à force de travail et de persévérance… on peut y parvenir. Vous êtes tous ici pour différentes raisons qui ne me regardent pas. Néanmoins, je vais vous demander de prendre chacun le parchemin placé devant vous et de le remplir avec les informations suivantes.

Il leur laissa le temps de sortir de quoi écrire (ce qu’il avait spécifié dans un message sur le panneau d’affichage quelques jours plus tôt) et attendit. Déjà certains adoptaient, pour ne pas dire tous, des attitudes stratégiques, mettant leur feuille sur un genou, d’autres s’allongeant par terre, la feuille sur leur sac, pour écrire le mieux et le plus facilement possible. Il sourit. Bon début. Aucun n’avait eu besoin de regarder ses camarades faire, ces jeunes réfléchissaient vite et improvisaient, très bon point.

- Mettez s’il vous plait vos noms, prénoms, âge, espèce pour commencer. Pour les Terriens, indiquez également car si j’ai bien compris vous possédez des armes différentes. Puis si vous le savez déjà, indiquez la profession ou les professions dans un champ moins restrictif qui vous intéresserai(en)t. En quelques mots parlez-moi de votre expérience avec les armes si vous en avez une. Enfin, indiquez la ou les armes que vous souhaiteriez apprendre à manier. Si vous n’en connaissez que peu, indiquez si vous préférez les armes de proximité ou de distance, à tranchant ou pointe. Et si vous n’avez pas d’idées, précisez-le, ce n’est en rien une tare ou une faute.


Il les laissa faire, se contentant de s’approcher lorsqu’un élève l’appelait ou faisait mine de l’appeler.
En tous les cas, ils étaient obéissants. Il se fit la réflexion pendant une seconde que le fait d’être torse nu leur faisait peut-être croire qu’il comptait se battre avec eux ou les frapper s’ils n’obéissaient pas. Il aperçut justement le jeune terrien qu’il avait un peu… « agressé » à son arrivé. Ah oui, pour lui c’était normal en effet. Pourtant il s’était excusé, maladroitement certes, mais excusé. Etrangement, celui-ci lui inspirait davantage… les armes de distance. Mais peut-être se trompait-il.

Quand tout le monde eut terminé, il ramassa les feuilles et y jeta un rapide coup d’œil avant de les poser dans le local dont il ressortit peu après avec une énorme caisse remplie d’arme qu’il posa au sol sans sembler le moins du monde gêné par leur poids.

- Bien, à présent vous allez chacun votre tour dire votre nom, vous présenter aux autres en quelques mots. Quand ce sera fait, vous commencerez à courir en partant d’ici, vous ferez un tour du lac, irez jusqu’à la volière puis vous reviendrez en vitesse croissante. Manier une arme sans posséder force et endurance est impossible, vous commencez donc votre entraînement dès à présent. Pour ceux qui se posent la question, je courrai avec vous pour vous botter les fesses si vous essayez de tirer au flanc.

Grand sourire angélique de la part du jeune professeur qui se passa négligemment la main dans ses cheveux rouges. Il désigna ensuite l’une des extrémités de l’arc de cercle pour inciter le premier élève à se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siiri Adeilith
Elève de Koeurdefeu
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Race: Drakkari
Royaume: Territoire Neutre
Vocation: Aucune

MessageSujet: Re: Cours n°1 d'initiation au maniement des armes   Dim 25 Nov - 9:42

Siiri n’en revenait pas d’avoir décider de venir à ce cours avec d’autres personnes de races inférieures. Mais elle voulait vraiment y aller, car la Drakkari avait pour but d’apprendre à combattre. Mais malheureusement elle était trop faible. Pourtant, son ainé, Tristan, lui, n’avait pas fais attention à ça et l’avait entrainée. C’était une occasion magnifique pour elle. Son cours était donc des plus appropriés pour apprendre à combattre. Elle y était donc allée malgré le fait qu’elle devait côtoyer d’autres enfants. Mais c’était important pour elle. La jeune fille s’était donc levée tôt, c’était forcée à avaler une petite miche de pain entière, ce qui fut des plus difficiles, et partit vers le cours.

Elle connaissait déjà l’endroit, donc elle ne prit pas beaucoup de temps pour y arriver, et déjà, son masque était levé. Elle regardait les autres méchamment et avec vantardise. Il n’y avait pas de Drakkari évidement, cela aurait été trop beau. Et puis, Tristan était là, donc ça devait aller. Celui-ci était d’ailleurs torse nu de nouveau, mais elle savait maintenant que c’était parce que les Drakkaris avaient régulièrement sans faire grand-chose, c’était son cas aussi, mais elle était une fille, elle ne pouvait pas se mettre torse nu comme ça. Siiri se dit que quand elle irait acheter des vêtements, elle prendrait quelque chose qui laisse vois le ventre, ça lui donnerait moins chaud tout de suite. Pour le moment, elle portait toujours sa tunique et son pantalon. Elle avait réussi à les laver un peu, et ils ne sentaient plus si mauvais.

Quand elle arriva, elle sourit à Tristan et s’assit par terre à l’écart des autres, non, elle devait oublier ces êtres inférieurs pour se concentrer sur le cours. Il commença l’introduction de son cours et puis leur donner un parchemin pour y noter des données qui lui semblait importantes. Pour sa part, Siiri se mit à genou et se servit de ceux-ci comme table. C’était un peu inutile pour elle ce parchemin car il savait pertinemment ce chose là au propos de Siiri. Mais elle écrit quand même. Elle écrit qu’elle avait débuté depuis très peu de temps le combat armé, ça il le savait, c’était lui qui l’avait initiée. Ses armes préférées étaient le poignard et le katana, elle lui avait dit aussi. Mais elle rajouta quelque chose après avoir réfléchit. Il avait parlé d’arme à distance, la Drakkari se dit que cela aurait été bien si elle pouvait aussi maitriser une arme à distance. Oui, elle rajouta « et une arme à distance, par contre je ne sais pas laquelle » en espérant qu’il arriverait à trouver celle qui lui conviendrait, au pire elle les essayerait toutes pour savoir.

Il ramassa les feuilles et prit une grande boite avec une multitude d’arme, bien sûr il semblait ne porter qu’une arme, et c’était déjà impressionnant pour Siiri de pouvoir savoir faire ça. D’un coup, Tristan demanda de se présenter aux autres. Une grimace apparut tout de suite sur le visage de la Drakkari. Parler aux autres ? Pourquoi devait-elle faire ça ?! Pourtant, quand se fit son tour, elle se leva en soupirant. Elle savait qu’elle décevrait Tristan si elle ne faisait pas un effort. Elle voulait bien faire ça, mais rien d’autre dans ce cas. Les bras croisés, foudroyant un à un les autres d’un regard haineux et arrogant, elle leur dit :

-Je suis Siiri Adeilith. Et je ne veux ni vous parler, ni que vous me parlez, alors vous vous éloignez de moi et tout ira bien.

Quand ce fut fait, elle fit volte-face et partit en courant vers la volière. Siiri n’aimait pas courir, mais autant faire bonne figure devant les êtres inférieurs. La volière était relativement loin, et déjà elle était fatiguée. Ses jambes peu musclées ne l’aidaient pas, et bientôt elle ralentit le rythme pour trottiner. Malgré ça, elle restait déterminée à s’entrainer pour devenir plus forte, coute que coute. D’ailleurs, elle s’était prise la peine de prendre une autre miche de pain soigneusement enveloppée dans un linge pour essayer de freiner le plus l’odeur, car sinon, elle allait la jeter et vomir sans même l’avoir goutée. Non, ça ne sentait pas trop, elle pouvait donc sans crainte respirer par la bouche et le nez. Cette miche, elle espérait pouvoir la manger, mais pour ça, il fallait qu’elle se donnât faim, et pour cela, il fallait travailler. Après un petit moment en trottinant, la Drakkari se força à redémarrer en courant de plus bel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clove Cripper
Elève de Koeurdefeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2012

Feuille de personnage
Race: Humain Ascadian
Royaume: Frihold
Vocation:

MessageSujet: Re: Cours n°1 d'initiation au maniement des armes   Dim 14 Avr - 23:16

C'est le soleil qui réveilla Clove ce matin, s'étant couchée très tard, elle n'avait que très peu dormi cette nuit. L'esprit encore embrumé, elle regarda autour d'elle : le dortoir était vide. Son regard se posa sur la grande horloge de la salle, 7h54.
Son coeur s'accéléra, elle était en retard ! Elle sauta du lit, enfila sa tenue en quatrième vitesse et dévala les marches pour se diriger vers le terrain d'entrainement. Son estomac grondait, mais pas le temps de s'arrêter prendre quelque chose à manger, si elle arrivait en retard, Tristan lui ferait la peau.
Elle arriva finalement au terrain, haletant, tous les élèves étaient là, debout. Elle se mis un peu a l'écart, histoire de ne pas se faire trop remarquer. Puis s'assit comme l'avait demander Tristan. Elle était à une extrémité de l'arc de cercle, Siiri était à l'autre.

Une feuille de présentation ? Une feuille avec des renseignements futiles que les profs ne lisent qu'une fois, et qui ne sert à rien. Clove trouvait ça parfaitement inutile surtout que Trisan avait déjà tout ces renseignements sur elle. Mais tous les élèves s'exécutèrent, alors Clove sorti une feuille, un stylo et commença à écrire.

"Clove Cripper, 16ans, humaine.
Aucune idée de ce que je vais faire plus tard.
J'ai un sabre et deux poignards avec moi.
Je voudrais apprendre à viser pour savoir lancer, couteau, shuriken etc…"


Une fois que tous le monde eu fini, Tristan ramassa les feuilles et demanda à chaque élève de se présenter. Il posa son regard sur Clove, l'invitant à commencer.

"Clove."

Tristan leva les yeux au ciel, mais invita le garçon à coté d'elle à poursuivre.
Tous les élèves se présentèrent un a un. Puis se levèrent pour courir. Clove en fit de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°1 d'initiation au maniement des armes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 d'initiation au maniement des armes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours de Métamorphose : Initiation à la Métamorphose
» Nouvelle affectation, nouveau paquetage (et tout ce qui va avec)
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Initiation à la magie des éléments [Abandonné]
» Chez Eäràr, maître d'arme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures :: [Territoire Neutre] Académie Hysandra :: Extérieur :: Terrain d'Entraînement :: Cours de Tristan Konogan-
Sauter vers: